Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Fiche métier : magistrat

Fiche métier : magistrat

La robe noire et la prestance des juges vous a toujours fait pâlir d’envie ? Vous avez toujours voulu faire respecter la loi ? Le métier de magistrat semble tout indiqué mais attention : accéder à un tel poste demande de la persévérance et beaucoup de travail.

Publié le 16 Avril 2012 à 09h36 | | 1 avis

Fiche métier : magistrat

Le magistrat a d’importantes responsabilités. Qu’il soit juge aux affaires familiales, juge d’application des peines, juge de police, juge des enfants, juge des tutelles ou juge d’instance, il doit faire appliquer la loi à travers ses jugements et rendre la justice. S’il est procureur, le magistrat ne rend pas de jugement mais il est chargé de défendre la société en tant que son représentant.

Les missions du magistrat

La mission principale du magistrat est de faire appliquer la loi. En ce sens, le magistrat doit veiller au bon déroulement du procès. Il doit écouter les avocats, les victimes et les accusés attentivement et objectivement avant de rendre son jugement qui doit être conforme au droit mais qui doit également prendre en compte le contexte de l’affaire.

Il peut également décider des peines et sanctions à appliquer. Selon sa spécialisation, le magistrat n’a pas exactement les mêmes fonctions. Ainsi, s’il est juge des affaires familiales sa fonction est de prononcer un divorce et de fixer le versement des pensions alimentaires.

S’il est juge des enfants il peut mener une enquête et décider d’une mesure d’assistance éducative pour des enfants en danger ou, au contraire, sanctionner les mineurs qui ont commis un délit. S’il est juge d’instruction, il ne peut se saisir lui-même des affaires qu’il va instruire mais il peut ordonner des expertises, mener des interrogatoires et mettre en détention provisoire un inculpé s’il juge cela nécessaire.

S’il est magistrat du parquet (c'est-à-dire procureur, avocat général ou substitut du procureur) il représente la société et défend ses intérêts. S’il ne délivre pas de jugement, il est amené à mener des enquêtes de police ou à faire des propositions de sanction lors des audiences.


 

Compétences requises

Le magistrat, quel qu’il soit, doit être rigoureux. Il doit connaitre la loi sur le bout des doigts et l’interpréter lorsqu’elle n’est pas assez précise. Il doit être intègre et avoir une grande indépendance d’esprit mais il doit également rester humain et savoir se montrer compréhensif.

Il doit être juste dans son jugement et doit toujours être à la recherche de la vérité sans se laisser submerger par son ressenti.

Aussi, les situations difficiles auxquelles il est parfois confronté lui demandent une bonne résistance psychologique et du sang froid pour que son jugement reste équitable. Cette résistance psychologique est d’autant plus importante que le juge rend des jugements qui sont parfois difficiles à prendre et qui suggèrent de lourdes sanctions.

Enfin, il doit avoir une certaine aisance à l’oral et avoir un esprit de médiation pour régler les conflits et gérer des situations de crise.


 

Formation

Pour pouvoir se présenter au concours extrêmement sélectif de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) située à Bordeaux, il faut être titulaire d’un master 1, être âgé de moins de 31 ans et être de nationalité française. Cependant, la majorité des candidats à ce concours possèdent un master en droit, un diplôme de l’IEP ou sont d’anciens élèves de l’école normale supérieure. Il n’est possible de présenter ce concours que trois fois.

Les quelques candidats qui réussissent le concours d’entrée intègrent alors l’ENM et suivent la formation de magistrat pendant 31 mois. Cette formation est composée de périodes d’enseignements théoriques et de périodes de stage. Lors de leurs stages ils occupent différents postes pour découvrir les différentes facettes du métier de magistrat.

Suite à ces 31 mois de formation, l’élève magistrat passe un examen d’aptitude qui détermine son classement. Ce classement détermine le choix de premier poste qu’a l’élève magistrat. Une fois ce poste choisi, il devient auditeur de justice et suit une formation en alternance pour se préparer à exercer ce premier poste.


 

Evolution de carrière

C’est le ministère de la justice qui fixe le nombre de postes disponibles chaque année. Il exerce au sein d’un tribunal. Avec 7 années d’ancienneté et s’il est inscrit au tableau d’avancement par son supérieur hiérarchique, le magistrat peut espérer atteindre le premier grade et devenir vice-président d’un tribunal de grande instance.

Les meilleurs magistrats accèdent à des postes qui sont classés hors hiérarchie comme procureur de la République, procureur général de la cour d’appel, premier président…


 

Salaire du magistrat

Durant toute leur formation les élèves magistrats sont rémunérés. Un magistrat en début de carrière gagne 2600 euros net par mois et son salaire peut atteindre plus de 8000 euros net pas mois en fin de carrière.

Les avis sur cet article
DOUNIA

16 / 20

Mon plus grand rêve c'est d'atteindre un jour mes objectifs êtres juge d'applications des peine j'y crois quand même.
Par

DOUNIA

- le 15 Février 18h51
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis