Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les jeunes péruviens s'opposent à une loi sur...

Les jeunes péruviens s'opposent à une loi sur le travail

Les mouvements d'oppositon des jeunes s'intensifient au Pérou. Ils protestent contre une loi sur le travail adoptée début décembre et qui réduit leurs droits. La manifestation de jeudi à donné lieu à des affrontements avec les forces de l'ordre.

16 Janvier 2015 à 16h32 | | 0 avis

Les jeunes péruviens s'opposent à une loi sur le travail

Hier environ 8 000 jeunes péruviens selon les autorités, ont manifesté dans la capitale du pays, Lima. D’autres manifestations ont eu lieu dans plusieurs grandes villes du pays pour protester contre une loi sur le travail des 18-24 ans. Des affrontements ont eu lieu entre les manifestants et la police en fin de soirée, ce qui a donné lieu à l’arrestation de 20 personnes.

La quatrième manifestation en moins d'un mois

Depuis l’adoption de cette loi début décembre, il s’agit là de la quatrième manifestation en moins d’un mois. Cette loi a été initiée par le président péruvien Ollan Humala afin d’inciter les entreprises à engager les jeunes en réduisant les charges des entreprises. Mais cette loi n’est pas du goût des principaux intéressés. « Le gouvernement veut faire plaisir aux grandes entreprises aux dépens des jeunes travailleurs, et nous enlever des droits pour lesquels nos parents ont lutté par le passé » se révolte une étudiante de 22 ans dans des propos du journal le Monde. 

Une loi qui supprime leurs avantages

Ils dénoncent une loi défavorable, qui leur supprime les primes et réduit leur congés payés et la couverture sociale. Pour toutes ces raisons les jeunes, demandent le retrait de ce texte. « Nous sommes contre cette loi et voulons qu’elle soit abrogée par le Congrès, nous sommes des milliers à descendre dans la rue pour la quatrième fois », a déclaré César Soberón à l’AFP.  La présidente du Congrès, Ana María Solorzano, a indiqué qu’ une nouvelle étude du texte aura lieu le 28 Janvier. Mais les jeunes péruviens n’ont que guère d’espoir, le ministre du travail a annoncé qu’il n’était pas question de revenir sur cette loi.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis