Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les jeunes actifs manquent de reconnaissance da...

Les jeunes actifs manquent de reconnaissance dans leur travail

La reconnaissance de leur patron voilà ce qui contribue à l’épanouissement des jeunes salariés au travail qui s’estiment en grande majorité attachés à la valeur travail dans le dernier sondage Ipsos.

Publié le 09 Octobre 2014 à 16h30 | | 0 avis

Les jeunes actifs manquent de reconnaissance dans leur travail

L’institut de sondage Ipsos a réalisé une enquête auprès de jeunes de 18-35 ans pour l’entreprise Doing Good Doing Well (DGDW), spécialisée en responsabilité sociale.

La valeur travail contribue à l'épanouissement des jeunes

Pour ces jeunes, la valeur travail est très importante, ils y trouvent un moyen de s’épanouir, de se développer sur un plan personnel et le travail peut même être source de bonheur. Si la nouvelle génération de jeunes diplômés passe pour une génération un peu coupée des réalités et plus intéressées par son monde virtuel soigneusement entretenu, ce sondage vient éclater ce préjugé.

 

Huit sur dix

les jeunes interrogés avouent que le bonheur de la vie privée passe par l’épanouissement professionnel ou encore que la « réussite professionnelle est essentielle dans leur vie ».

Plus de six sur dix

les jeunes déclarent que leur emploi leur donne le sentiment d’exister

 

Voilà des résultats qui témoignent de l’envie et de la motivation des jeunes pour s’investir et travailler pour réussir, une nouvelle qui saura ravir les dirigeants d’entreprises et leurs responsables des ressources humaines. Mais attention, cette notion est tout de même à nuancer en prenant en compte un paramètre qui a son importance : le besoin de reconnaissance.

Le manque de reconnaissance pousse les jeunes au changement

Si les jeunes considèrent le travail et leur épanouissement comme majeur dans leur développement personnel, beaucoup admettent que cela n’est possible qu’en obtenant la reconnaissance qui leur est due dans leur environnement professionnel. C’est là où le bât blesse.

 

51%

plus d’un jeune actif sur deux estime manquer de reconnaissance au travail

37%

c’est la part de jeunes actifs qui s’estime justement récompensée

 

Les augmentations de salaires oui, mais il ne faut pas oublier pour autant les marques de respect et de considération qui remotivent les salariés, c’est ce que réclament à l’unanimité les jeunes actifs.

La reconnaissance au travail c’est être informé sur les orientations stratégiques de l’entreprise estiment les jeunes employés à 76%. Les jeunes veulent être conscients de ce pour quoi ils travaillent.

Un bilan mitigé donc pour les dirigeants qui devront prendre soin de communiquer et respecter leurs jeunes actifs s’ils veulent pouvoir tirer le meilleur d’eux. 4 jeunes actifs sur 10 expliquent que si le choix leur est donné, ils n’hésiteront pas à travailler dans une autre société pour obtenir la réussite et l’épanouissement qu’ils recherchent tant.  Les relations sociales entre patrons et salariés sont donc à privilégier.