Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'intérim : un indicateur pour l'emploi

L'intérim : un indicateur pour l'emploi

Publié le 25 Février 2011 à 00h00 | | 0 avis

L'intérim : un indicateur pour l'emploi

Le travail intérimaire consiste à mettre des salariés à disposition d’entreprises clientes. Pour l’année 2010, le nombre d’intérimaires a progressé de 20,10 % en un an (soit 659 400 intérimaires) même si en décembre le nombre a diminué de 0,8 %.

L’intérim : un indicateur pour l’emploi ?

Actuellement, l’intérim est en plein boom, des missions de 1 à 18 mois (durée légale pour un CDD) peuvent être réalisées par l’intérimaire. Mais depuis 2005 avec la loi Boorlo dite de cohésion sociale, les agences de travail temporaire peuvent proposer des prestations de placement direct en CDD ou en CDI. Même si certains considèrent les chiffres de l’intérim comme un indicateur pour l’emploi, est il vraiment fiable ? Alors que le nombre de demandeurs d’emploi en 2010 est en augmentation (9.7 % de la population active pour le troisième trimestre 2010 selon l’INSEE), pour l’intérim c’est le contraire comme le stipule l’introduction.


L’intérim : une amélioration dans toutes les catégories

Toutes les catégories professionnelles sont représentées dans l’intérim, et le nombre de mise à disposition est en hausse : (chiffres de 2010)

  • Cadres + 23.2 % ;
  • Ouvriers qualifiés + 21.5 % ;
  • Ouvriers non qualifiés + 20.6 % ;
  • Employés + 13.2 % ;


Les avantages et les inconvénients de l’intérim

L’intérim, c’est avant tout la précarité même si une prime de 10 % dite « prime de précarité » permet d’accroître le salaire. L’un des principaux inconvénients est que l’intérim ne permet pas d’effectuer un « crédit à la consommation » pour s’acheter un bien (maison, voiture) du fait des mois creux, sans aucune mission. De plus, même si l’intérim crée de l’expérience professionnelle, il faut être mobile pour les missions, c'est-à-dire être présent les week-end pour réaliser une mission par exemple. Il faut savoir qu’à la fin d’une mission, l’entreprise clientèle peut recruter en CDI. Il existe d’autres avantages et inconvénients.


L’intérim au cœur des campagnes

Dans les zones rurales, il est très compliqué de trouver une agence d’intérim. Une agence a trouvé une idée : affréter un bus afin de venir au plus près des villageois, car ils sont rarement sollicités. Beaucoup ne peuvent pas se déplacer en ville pour déposer un CV à l’agence, ni pour remplir un dossier d’inscription. Une initiative qui va certainement permettre de motiver les jeunes à trouver un emploi, à réaliser des missions et à gagner ses premiers revenus.


Lire également :