Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'importance d'un bon CV

L'importance d'un bon CV

Un CV sert avant toute chose à obtenir un entretien d’embauche !

Publié le 25 Décembre 2011 à 17h38 | | 0 avis

L'importance d'un bon CV

Comment votre CV est-il traité…?

Quelque soit la personne qui se charge du recrutement (Directeur des Ressources Humaines, Chargé de recrutement, Assistante d’agence d’intérim, Consultant, Directeur général, etc.), elle peut recevoir un CV de diverses manières :

  • En réponse à une annonce qu’elle a fait passer: Le besoin de recrutement est alors identifié, les critères ont été soigneusement établis et le recruteur n’a plus qu’à trier les CV en fonction de leur cohérence avec le profil déterminé.
  • Par candidature spontanée ; dans ce cas, il n’y a pas de besoin défini. La personne en recherche d’emploi, de stage ou d’alternance décide de cibler un certain nombre d’entreprises et de se faire connaître auprès d’elles par le biais d’une candidature spontanée. Le recruteur va alors analyser le CV et décider si le profil de la personne est en adéquation avec son entreprise et avec un éventuel poste qu’il y aurait à pourvoir à plus ou moins long terme.
  • Par réseau ; là encore il n’y pas de besoin défini. Un supérieur hiérarchique, un confrère, un collègue, un parent ou un ami, lui a transmis le CV d’une connaissance en recherche d’emploi et lui demande d’étudier sa candidature pour un éventuel poste qu’il pourrait avoir à pourvoir.

 


 

Que devient votre CV après son envoi pour une candidature ?

Une fois les CV reçus et étudiés, le recruteur va les classer en trois piles :

  • la pile des « oui », ce sont ceux qui ont retenu tout son intérêt et qu’il va convoquer prochainement en entretien.
  • La pile des « peut-être », ce sont les CV qui peuvent l’intéresser mais qui ne possèdent pas tous les critères requis. Il se réserve donc la possibilité de pouvoir les contacter plus tard.
  • La pile des « non », ce sont les CV qui ne correspondent pas au besoin établi ou aux profils recrutés par son entreprise.

Parfois, un CV part sur la pile des « non » pour des raisons tout à fait objectives : l’annonce demandait un bac + 5 et le candidat ne possède qu’un bac + 2, par exemple.

Mais dans d’autres cas, les arguments ne sont pas si objectifs. En effet, une grosse entreprise connue peut recevoir entre 100 et 150 candidatures spontanées par jour ou bien après une annonce passée, le recruteur peut se retrouver avec près de 400 CV à trier. Il est alors facile d’éliminer des candidats sur des critères tels que la photo qui ne lui plaît pas, un CV truffé de fautes d’orthographe, un CV pas très clair, un CV de trois pages qui prend trop de temps à lire, etc.

En conséquence, voici votre principal objectif : donner à votre CV le maximum de chances d’être positionné sur la colonne des « oui », voire sur celle des « peut-être », mais d’éviter à tout prix celle des « non » pour des erreurs banales que vous auriez pu éviter.

 


 

En clair :

Un bon CV doit être clair, précis et ciblé. Pour cela, vous devez soigner aussi bien le contenu que la forme !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis