Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Huissier de justice

Huissier de justice

26 Octobre 2011 à 15h50 | | 0 avis

Huissier de justice

Définition du métier

L’Huissier de justice exerce une profession libérale mais c’est un Officier ministériel nommé par le Garde des Sceaux. Il peut jouer plusieurs rôles : être médiateur dans une affaire de dette et trouver des solutions pour régler les litiges qui opposent deux personnes, transmettre ou « signifier » le jugement rendu par un tribunal aux personnes concernées, s’assurer que les décisions prises par le tribunal sont bien exécutées, etc.

Outre sa mission de faire respecter les lois en vigueur, l’Huissier tient aussi un rôle de conseil auprès de ses clients.

Quelles en sont les activités principales ?

  • Informer et conseiller ses clients sur leurs droits
  • Protéger les droits de ses clients
  • Prendre connaissance des faits
  • Etablir des constats (qui pourront servir de preuves)
  • Proposer des solutions pour éviter le recours aux tribunaux
  • Délivrer des actes de procédures judiciaires
  • Convoquer les personnes concernées aux audiences des procès
  • Communiquer le jugement rendu aux personnes
  • Faire exécuter les décisions de justice
  • Procéder à des recouvrements de créances
  • Ordonner une saisie des biens ou une expulsion
  • Répertorier les biens mobiliers de la personne
  • Ordonner la vente de ces biens, si les dettes ne sont pas réglées
  • Rédiger le procès-verbal de la vente
  • Respecter le secret professionnel
  • Manager son équipe (clercs d’huissier + secrétaires)
  • Assurer la gestion de son entreprise
  • Assurer une veille juridique

 


 

Conditions d’exercice du métier ?

L’Huissier de justice supporte l’étiquette négative du « méchant » chargé de saisir les biens ou d’expulser les gens…or il a bien plus un rôle de conseil et peut intervenir dans de nombreux cas ignorés : auprès des particuliers, pour un désaccord entre voisins, dans les cas de divorce pour constater l’adultère par exemple, pour régler des litiges de dettes. C’est lui qui assure le respect de la légalité lors de jeux et de jeux concours. Auprès des entreprises, il intervient auprès des mauvais payeurs et conseille son client professionnel lors de l’établissement de nouveaux contrats ou partenariats. On peut aussi faire appel à lui dans le cadre de ventes aux enchères publiques, il peux également faire de la gestion de biens mais à titre accessoire (rédaction de bail, gestion d’immeuble, etc.).

La profession d’Huissier de justice est libérale mais contrôlée. Il exerce sous l’autorité du Ministère de la Justice. Pouvoir ouvrir son étude, nécessite d’acheter une charge qui coûte très cher et d’obtenir l’accord de l’Etat.


Où peut-on exercer ce métier ?

  • En libéral
  • Dans un cabinet
  • Dans une agence immobilière

 


 

Dans quel environnement travaille-t-on ?


Quels sont les savoir-faire requis ?

Compétences

  • Connaissance et maîtrise pointues du droit
  • Maîtrise des outils informatiques

Capacités

  • Capacité d’analyse
  • Capacité d’écoute
  • Capacité à prendre des décisions
  • Capacité à prendre des responsabilités
  • Capacité de résistance au stress

Qualités

  • Diplomatie/Psychologie
  • Aisance relationnelle
  • Autonomie
  • Autorité
  • Intégrité
  • Rigueur
  • Disponibilité




Curriculum Vitae

Niveau d’études :

Accéder à la fonction d’Huissier de justice n’est pas facile…la sélection est rude !

Pour devenir Huissier, il faut suivre une formation ouverte aux Diplômés d’un Master 1 en Droit (Bac + 4). Cette formation comprend une partie pratique : un stage rémunéré de 2 ans (dont une année obligatoire en étude d’huissier) et une partie théorique : des cours assurés dans chaque région par la Chambre des Huissiers locale. En plus, il est recommandé de s’inscrire et de suivre les cours par correspondance de l’Ecole Nationale des Procédures.

A l’issue de ce stage professionnel, il faut passer et réussir un examen afin de pouvoir être nommé par arrêté du Garde des Sceaux.

Expérience :

Certains Clercs d’Huissier qui ont cumulés 10 ans d’expérience professionnelle dans une étude, dont au moins 5 en tant que Clerc principal, et qui sont diplômé d’un Bac + 2 en droit, peuvent prétendre à accéder au métier.

Progression de carrière

Il n’existe pas d’évolution plus haute que celle d’Huissier. Une fois que l’on a acheté son étude, on fait toute sa carrière en tant qu’Huissier.

Clerc d’Huissier puis Huissier de Justice


A quel niveau de salaire peut-on prétendre ?

L’Huissier gagne très bien sa vie. Cependant, l’exercice de ses fonctions nécessite d’acheter au préalable une charge qui coûte relativement cher, et par ailleurs, le niveau de rémunération de ce dernier est fixé par décret.

Fourchette moyenne de salaire 60 à 90 k€.

Petite version parodiée de l’huissier de justice :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis