Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

En France, 8% des 18-25 ans sont amis avec leur...

En France, 8% des 18-25 ans sont amis avec leur patron sur Facebook

Une étude de la société de sécurité informatique AVG révèle les comportements des jeunes au sujet des liens entre Facebook et leur vie professionnelle. MediaEtudiant.fr vous en dit plus.

Publié le 24 Octobre 2012 à 11h17 | | 0 avis

En France, 8% des 18-25 ans sont amis avec leur patron sur Facebook

La France a le taux le plus bas

Selon cette étude AVG, un quart des 18-25 ans seraient « amis » avec leur patron. Un chiffre qui monte à 33% aux USA et en Italie ou à 30% au Royaume-Uni et en Espagne. C’est en France que ce taux est le plus bas, seulement 8%. En plus de leur « amitié » avec leur patron, 60% des jeunes disent également être « amis » avec des collègues de travail sur le réseau social mais ils ne sont que très peu à faire attention à ce qu’ils postent sur leur profil en ligne. Ainsi, 73% des Japonais disent ne jamais filtrer le contenu de ce qu’ils affichent sur le réseau ; ce qui est le cas de 59% des Américains et de 50% des Français, qui ont encore le taux le plus bas du classement.


Les jeunes un peu trop à l’aise sur les réseaux sociaux ?

La frontière entre vie privée et vie professionnelle se rétrécit de plus en plus. En effet, nombreux sont les 18-25 ans à partager leurs humeurs concernant leur travail sur Facebook, 18% des Italiens le font contre 10% des Français ou des Japonais. Les jeunes se sentent donc de plus en plus à l’aise sur les réseaux sociaux mais cela pourrait nuire à leur carrière professionnelle actuelle et future.

Les jeunes Français en ont déjà pleinement conscience. Ils sont 40% à avouer avoir effacé des informations susceptibles d’être embarrassantes sur leur profil Facebook. De plus, 7% d’entre eux affirment avoir déjà été interrogés sur le profil Facebook lors d’un entretien d’embauche ou lors d’un oral pour intégrer une grande école de commerce ou d’ingénieur.

 

Crédit photo: © Thomas Pajot, © Schulz-Design

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis