Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Devenir technicien en maintenance industrielle ...

Devenir technicien en maintenance industrielle : salaire, missions...

Publié le 08 Octobre 2013 à 14h25 | | 0 avis

Devenir technicien en maintenance industrielle : salaire, missions...

Le technicien en maintenance industrielle doit savoir faire preuve d'anticipation et éviter une éventuelle panne qui pourrait ralentir ou interrompre la production. Le contrôle, la surveillance, et l'intervention physique font partie du quotidien de ce professionnel du monde industriel. Si ce métier vous intéresse mais que vous ne saisissez pas encore tous les aspects du métier, digiSchool média vous propose une fiche pour tout vous faire découvrir de cette activité.

Les missions du technicien en maintenance industrielle

Un bon technicien en maintenance industrielle fait preuve de beaucoup d'anticipation et d'initiatives. Il lui est demandé au quotidien d'anticiper les éventuelles pannes en réalisant différents tests et mesures servant à s'assurer du bon état de marche de l'outil de production. Si malgré ces différentes mesures une panne survient un bon technicien doit agir efficacement et surtout rapidement. L'arrêt d'une machine industrielle coûte en effet beaucoup d'argent et il faut pouvoir rétablir au plus vite le niveau de production normal.

Le reste de son temps, le technicien en maintenance industrielle le passe à optimiser l'outil de production dont il a la charge, le but étant de fiabiliser au maximum l'outil de production. Pour mener sa mission à bien, ce professionnel doit se maintenir informé de toutes les innovations technologiques.


Les différentes formations pour devenir technicien en maintenance industrielle

Avant de se lancer dans l'une ou l'autre des formations disponibles, le candidat doit présenter un goût prononcé pour la technique (automatismes, mécanique, hydraulique etc...) mais aussi un sens de la communication aiguë pour pouvoir déceler rapidement les problèmes qui peuvent subvenir.

Pour ce qui est des formations, les candidats ont le choix entre des formations allant du bac à bac+3 :

Niveau Bac :

  • Bac pro Électrotechnique, énergie et équipements communicants
  • Bac pro Maintenance des équipements industriels
  • Titre professionnel technicien de maintenance industrielle

Niveau Bac +1 :

  • MC Maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques

Niveau Bac +2 :

Niveau Bac +3 :

  • Licence pro maintenance des systèmes pluritechniques spécialité techniques avancées de maintenance


L'insertion professionnelle du technicien en maintenance industrielle 

Le technicien en maintenance industrielle dispose d'un panel de secteurs dans lequel rechercher un emploi. Les jeunes diplômés sont la plupart du temps recrutés sur des installations de production en usine et sur des équipements de transport comme l'automobile, l'aéronautique, les chantiers ferroviaires ou navals.

Les besoins sont, de manière générale, croissants dans tous les secteurs industriels. Le choix de la spécialité de l'étudiant doit donc se faire plus par affinités que par calcul en fonction du marché du travail. L'évolution d'un technicien en maintenance industrielle dépendra principalement de l'expérience acquise et de sa polyvalence. Certains techniciens confirmés peuvent devenir chef d'équipe d'une section de production ou responsable d'une unité qualité par exemple.

Quelle que soit la filière choisie, un technicien se démarquera par ses capacités d'expertise, sa rigueur et surtout ses capacités d'écoute et de communication.


La rémunération type d'un technicien en maintenance industrielle

Selon le secteur et l'entreprise choisis, le salaire d'un jeune technicien variera entre 1500 et 1900 euros bruts par mois, tandis que la rémunération d'une personne plus expérimentée sera comprise entre 2000 et 2500 euros bruts par mois.

 

Crédits photo : © frank peters - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis