Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Fiche métier : coiffeur barbier

Fiche métier : coiffeur barbier

A l’origine, le coiffeur barbier s’occupait de la barbe et de la chevelure des hommes. La plupart du temps, il exerçait son métier le dimanche, lorsque la gent masculine se rendait à sa séance de rasage dominical. De nos jours, le coiffeur barbier offre une gamme complète de services esthétiques. Il rase, met en forme les moustaches, coupe les cheveux, applique des soins. Son métier est un mélange de tradition et de modernité.

Publié le 25 Avril 2012 à 14h02 | | 0 avis

Fiche métier : coiffeur barbier

Missions du coiffeur barbier

Les prestations offertes par le coiffeur barbier sont réservées aux hommes. Bien entendu, il coupe les cheveux de ses clients mais sa spécialité reste le rasage et le modelage de la barbe en fonction de goûts des clients.

Le rasage est pratiqué selon la technique traditionnelle, c’est-à-dire avec un couteau ainsi qu’un blaireau. Le barbier maîtrise parfaitement la technique du rasage à l’ancienne. Il est capable de donner une forme particulière à des moustaches, de tailler un bouc ou encore d’affiner les lignes de la moustache.

Au-delà de la technique de rasage, le coiffeur-barbier est également un spécialiste des soins de la barbe. Il conseille les clients sur les produits à utiliser pour l’entretenir au quotidien.

Contrairement au barbier d’antan qui s’occupait juste de la partie rasage, la barbier moderne propose également de nombreux soins destinés à préparer et à purifier la peau et la moustache. Il utilise diverses huiles essentielles afin d’éviter les irritations, applique une serviette chaude sur la peau, fait des gommages…

Le coiffeur barbier a donc pour mission d’entretenir et d'embellir la chevelure et la barbe des hommes et de leur offrir des soins esthétiques.


Les qualités du coiffeur barbier

Tailler la barbe à l’aide d’un couteau à lame comporte beaucoup plus de risques de coupure que lorsque ce geste est effectué avec un rasoir moderne. Pour mener à bien sa mission, le barbier doit donc être très habile et faire preuve d’une grande précision.

Rigoureux et perfectionniste, le barbier doit laisser au client une peau rasée au plus près et parfaitement hydratée.

Le sens de l’esthétique est également indispensable dans cette activité afin de tailler la barbe et couper les cheveux avec art et conseiller les clients avec efficacité.


Avec quelle formation ?

Pour exercer le métier de coiffeur barbier, il est nécessaire d’obtenir un CAP de coiffure avec une spécialisation dans la coupe de la barbe.

Il est également possible de suivre des stages d’initiation et de perfectionnement dans des écoles privées ou bien auprès de grands maîtres barbiers. Ces stages permettent de découvrir la technique de rasage à l’ancienne ainsi que les différents traitements de la barbe existants sur le marché.

Pour y participer, il est généralement obligatoire d'être un professionnel de la coiffure. Le prix de ces formations de courte durée oscille généralement entre 200€ et 500€.


Débouchés professionnels

La barbier exerce dans les salons de coiffure. La majeure partie du temps, il s'occupe de la chevelure de ses clients. L'entretien de la barbe est encore peu demandé. Cependant, l'enthousiasme pour le rasage traditionnel est de plus en plus grand, notamment dans les grandes villes.

De plus en plus de petits salons ouvrent leurs portes et se spécialisent dans la pratique du rasage à l'ancienne.


Quel salaire ?

Un barbier débutant est généralement rémunéré aux alentours du SMIC. Son salaire augmente en même temps que son expérience.

Si le barbier possède son propre salon, la rémunération dépend alors des clients et de son chiffre d'affaires mensuel.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis