Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

58% des jeunes au chômage depuis 2010

58% des jeunes au chômage depuis 2010

D’après une enquête d’insertion professionnelle menée en 2013 par le Cereq sur la génération 2010,  le diplôme reste un atout considérable pour l’obtention d’un contrat à durée indéterminée (CDI ou fonctionnaires).

Publié le 24 Octobre 2014 à 15h43 | | 0 avis

58% des jeunes au chômage depuis 2010

Les diplômes deviendraient indispensables

Il n’y a qu’un peu plus de la moitié (59%) des postes occupés par les jeunes employés qui sont des CDI. Bien que 91% des jeunes actifs ont eut un travail durant leur trois premières années de vie active, 58% ont déjà du faire face au chômage dont 28% qui ont été sans emplois pendant plus de 2 ans. Comme dit plus tôt, beaucoup des emplois proposés aux jeunes diplômés ne sont pas des CDI, ce qui créer des périodes creuses où les jeunes doivent enchainer les CDD ici et là. D’autant plus pour les non diplômés, qui ne sont pas choisis en priorité. Les entreprises sont de plus en plus exigeantes et elles ne veulent pas perdre de temps à former des nouveaux employés.

40% des jeunes sans diplômes qui sont entrés dans le monde du travail en 2010 sont sans activité professionnelle. Au contraire, dans le domaine « santé social », les bac +2 et +3 sont largement privilégiés puisque 95% d’entres eux ont un CDI ainsi que ceux qui attestent de longues années d’études : les doctorants, qui sont 86% à avoir un accès simple et durable à l’emploi.

Le statut social fait la différence

Il est notable que les relations sont essentielles, c’est sans aucun doute ce qui fait la différence ! Si on a un proche hautement placé, il pourra nous faire entrer beaucoup plus facilement dans une entreprise, voir même dans la sienne. 71 % des jeunes travailleurs issus de famille de cadres ont décrochés un CDI très rapidement. A l’inverse, seulement 55 % pour ceux provenant d’une famille d’ouvriers ou d’employés et 51 % pour les jeunes issus de l’immigration. Il est très répandu que les parents cadres ont tendances à pousser leurs enfants dans la même voie qu’eux. Ce n’est donc pas très surprenant que 72% des jeunes à bac +5 ou plus qui ont des parents cadres, le deviennent à leur tour. Par contre ceux qui ne sont pas d’une famille de cadre, et qui ont un niveau équivalent, ne sont que 60% à le devenir.

Et la différence entre les genres ?

«Contrairement à ce que l’on pouvait observer pour les générations précédentes», indique le Céreq, «la situation des jeunes femmes sur le marché du travail semble meilleure que celle des jeunes hommes». De manière générale, le taux de chômage des femmes fraichement diplômées est de 20% tandis que celui des hommes est de 23%. Ce faible écart est dû aux niveaux études plus élevés chez les femmes puisque si l’on compare à diplôme égal, ce sont les femmes qui auront le taux de chômage le plus élevé.

La question de la différence de salaire persiste ! Elle est davantage marquée chez les jeunes pas ou peu diplômés. En effet, il y a une de différence de salaire de 20% chez les hommes et les femmes sans diplôme et de 14% pour ceux qui ont un CAP ou BEP. Mais pas seulement, les femmes qui sont agréée d’un niveau bac +3 et +4 ont un salaire inférieur de 13% à celui des hommes et de 15% pour celles possédant un bac +5. A noter que les femmes sont régulièrement préférées pour les emplois à temps partiel contraint, à l’inverse les hommes sont plus fréquemment choisi pour les CDI.

Tous ces chiffres paraissent d'autant plus inquiétants que les entreprises sont moins nombreuses cette année à songer à recruter des jeunes diplômés.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis