aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Tout savoir sur le métier de DJ

Tout savoir sur le métier de DJ

La vie de DJ fait rêver beaucoup de monde : mixer devant un public en délire et pouvoir vivre de ça peut donner très envie ! Zoom sur la réalité d'une simple passion qui est devenue une véritable profession.

24 Novembre 2016 à 09h38 | | 0 avis

Tout savoir sur le métier de DJ

Vous rêvez de suivre les pas de Kungs, Fakear, Møme ou Petit Biscuit ? Ces jeunes DJ français sont devenus les symboles de la nouvelle scène électro grâce à leurs talents artistiques. En diffusant leur musique sur internet, ils se sont fait rapidement remarquer par des maisons de production qui les ont fait connaître à l’international. Néanmoins, les DJ stars représentent une très petite partie de la réalité du métier.  Pour devenir professionnel, il vous faudra persévérer.

 

De la passion au métier

A la fin des années 1970, les sorties en boites de nuit deviennent très tendances aux États-Unis. C’est dans ce contexte que les DJ, qui n'étaient à la base que de simples passionnés, remplacent les vrais musiciens dans les bars et les clubs car jugés moins chers et moins capricieux. On observe aussi à ce moment-là que les DJ sont plus à même de faire bouger le public !

➜ Pour en savoir plus : Devenir Disc Jockey (DJ)

 

Plus qu’une simple passion, mixer de la musique est devenu un métier à part entière. Difficile de se démarquer dans ce milieu qui attire de plus en plus de prétendants ! Certes, mixer est la principale activité du DJ, mais si vous voulez vivre de cette passion, il faut savoir susciter l’intérêt du public : l'animation d'une salle est très importante. Vous devez savoir parler au micro, mais aussi anticiper les réactions du public, tout en conservant votre attention sur les platines.

 

Les formations disponibles

Le métier est bien sûr accessible sans diplôme. Néanmoins, pour s’imposer dans ce secteur de plus en plus marqué par la concurrence, une formation de DJ peut vous être très favorable.

L’école des DJ UCPA, présente à Lyon et à Poitiers, propose une formation reconnue par l’État totalement gratuite, rémunérée grâce à l’apprentissage. Elle est accessible avec un niveau CAP. Avec l’alternance, vous serez en entreprise tous les week-ends ainsi que toutes les 3 semaines de cours, pendant 2 semaines d’affilées. Vous obtiendrez votre diplôme d’Animateur Musical et Scénique (AMS), équivalent à un bac pro, au bout de 18 mois de formation.

➜ À voir aussi : Animateur musical et scénique

 

L’école DJ Network délivre un diplôme équivalent à un Bac+2/BTS, officiellement reconnu par l’État. Vous pouvez suivre cette formation qui se déroule sur 10 mois dans 5 villes de France : Paris, Lyon, Cannes, Montpellier et Nantes. D’autres écoles privées proposent également des formations : Zygomatik, DJ Art School, DJ Eanov Shool… Attention, ce type de formations peut être très coûteux !

Dans ces écoles, on vous apprend bien sûr à maîtriser votre table de mixage avec des logiciels de MAO (musique assistée par ordinateur), mais ce n’est pas tout ! Vous aurez également des cours de communication pour apprendre à vous faire un nom et des cours pour savoir élaborer une programmation musicale de qualité par exemple. Néanmoins, n’oubliez pas que rien ne remplace l’expérience sur le terrain et comptez beaucoup sur le bouche-à-oreille au début de votre carrière !

 

Quel avenir pour les DJ ?

Si la concurrence est rude, la demande de travail dans ce secteur, elle, ne cesse d’augmenter. En effet, il n’y a pas que dans les clubs que vous pouvez exercer cette profession. De plus en plus de bars, restaurants, ou organisateurs de soirées font appel à des DJ.

Concernant la rémunération, il faut noter que le DJ est un intermittent du spectacle : il est payé au cachet, variable d’une prestation à une autre. Le cachet demandé varie également selon votre notoriété, selon que vous vous déplacez ou travaillez sur place, ce que votre présence rapporte à l’organisateur…

➜ Tu veux en savoir plus sur la production musicale ? : Pose tes questions à digiSchool

 

En tant que DJ, vous travaillerez de nuit et souvent le week-end. Un rythme de vie difficile à maintenir sur le long terme... c’est pourquoi la plupart des DJ se reconvertissent à partir d’un certain âge. Les possibilités d’évolution sont diverses : devenir technicien du son ou gérant d'une boîte de nuit, travailler dans une maison de disques, etc.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis