Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Découvrez le métier d'étiopathe

Découvrez le métier d'étiopathe

Qu'est-ce que l'étiopathie ? Vous n'en avez peut-être jamais entendu parler, et pourtant, cette profession est en plein essor. Cette thérapie naturelle, basée sur les manipulations du corps, traite la cause d'une douleur ou d'un trouble, et non simplement les phénomènes qui y sont associés.

Publié le 27 Novembre 2016 à 10h00 | | 0 avis

Découvrez le métier d'étiopathe

L’étiopathie, c’est une médecine alternative et complémentaire, encore méconnue en France. Elle permet de soigner le mal à la racine : tout comme l’ostéopathie ou la micro kinésithérapie, l’étiopathie analyse les sources des problèmes de santé.

➜ Découvrez aussi : Le métier d'ostéopathe

 

L’art de soigner par les mains

L’étiopathe travaille sans instrument ni appareil sophistiqué : il utilise uniquement des techniques manuelles très précises, qui ont permis de qualifier l'Étiopathie de « chirurgie non instrumentale ». Le diagnostic étiopathique n’analyse pas seulement la seule partie du corps où le patient souffre. En effet, celui-ci va identifier l’origine de la perturbation pour comprendre la cause du phénomène.

L’étiopathe utilise un ensemble de techniques manuelles issues de la tradition empirique et séculaire du reboutement et développées, précisées grâce aux connaissances anatomo-physiologiques. Le point remarquable de l’Étiopathie réside dans la méthode déterministe de recherche et d’identification des causes des pathologies, afin d’agir au niveau des causes et non uniquement des symptômes. Cette méthode a été formalisée par son fondateur Christian Trédaniel dans son ouvrage Principes fondamentaux pour une médecine étiopathique.

 

La formation

Pour devenir étiopathe, il faut passer par l’une des quatre facs libres de Paris, Rennes, Toulouse ou Lyon, qui proposent une formation en 6 ans après le bac. L’admission se fait sur dossier et entretien. Le cursus est réparti en trois cycles de deux ans comprenant 3 250 heures de cours, stages et périodes d’internat. La formation est également disponible à partir de la 2e année après un bac+2 dans un domaine scientifique ou médical.

➜ À consulter : La liste des Écoles de santé

 

Les cours d’anatomie, de biologie, de physiologie, d’anthropologie, de médecine et de radiologie sont tous dispensés par des formateurs qualifiés. Des étiopathes habilités assurent l’enseignement de la méthode étiopathique. Les stages, dont un stage obligatoire en milieu urgentiste, vous permettront de vous immerger dans la réalité du métier. Pour exercer ce métier, il vous faudra établir une relation de confiance avec vos patients et surtout savoir les écouter.

 

Le statut d'étiopathe

Depuis 1986, l’étiopathie est une profession libérale officialisée auprès du Ministère de la santé. Ainsi, l’Institut Français d’Étiopathie lui envoie une liste officielle des praticiens reconnues et aptes à pratiquer l’étiopathie tous les ans. Il y a quatre ans, cette méthode s’est vue accorder le statut de méthode manipulative de soins par la Sécurité sociale. Néanmoins, celle-ci ne rembourse pas ce type de soins. Ce sont les mutuelles, du moins une partie d’entre elles, qui ont décidé de les prendre en charge, en totalité ou en partie.

➜ À voir aussi : Les admissions parallèles des études de santé