Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Conseils négociation de salaire : comment s'y ...

Conseils négociation de salaire : comment s'y prendre ?

Jeunes diplômés, que vous soyez déjà en poste dans une entreprise ou en pleine recherche d’emploi, il arrivera un moment où vous devrez négocier votre salaire. Philippe Deljurie vous propose quelques conseils pour mener à bien ce type d’entrevue.

05 Février 2015 à 10h25 | | 0 avis

Conseils négociation de salaire : comment s'y prendre ?

Philippe Deljurie, fondateur de MeteojobIl est évident qu’une négociation salariale ne se passe pas de la même manière que l’on soit en recherche d’emploi ou déjà en poste. Philippe Deljurie, fondateur du site d'offres d'emploi et de recrutement Meteojob, a abordé ces deux aspects pour vous donner toutes les clés du succès.

Une négociation est un rapport de force. 

Comment bien préparer son entretien de négociation de salaire ?

Quel que soit votre cas, un entretien où il sera question de rémunération doit être préparé en amont. En effet, il s’agit d’un sujet toujours sensible pour le salarié / candidat à l’embauche mais aussi pour l’employeur.

1. Se renseigner sur le marché de l’emploi et la politique de l’entreprise

Se renseigner en amont sur l’état du marché, connaître la fourchette de salaires sur des postes équivalents est primordial

Dans la plupart des métiers, il existe une même fourchette de rémunération qui peut varier selon notre lieu de travail (les salaires parisiens sont en général plus élevés pour s’adapter au coût de la vie en capitale). Pensez donc à vérifier toutes les études qui sont publiées sur le montant des rémunérations dans votre branche afin de vous faire une idée du marché et ainsi arriver à votre entretien avec une demande cohérente.

Si vous êtes déjà en poste, sachez que vous pourrez effectuer votre première demande d’augmentation au bout d’une année dans l’entreprise au cours de laquelle vous aurez fait vos preuves et atteint les objectifs fixés. Vous pouvez vous renseigner auprès de vos collègues au préalable pour en savoir plus sur la politique d’augmentation de la société et ainsi préparer votre entretien en fonction.

Il faut tenir compte de son environnement, les augmentations sont données en fonction des résultats de l’entreprise et de sa stratégie. Vous devez également savoir ce que vous valez sur le marché du travail avant d’engager une négociation

2. Négocier sur d’autres éléments que le salaire fixe

Notez également que ces derniers temps l’on parle plus de rémunération que de salaire car de plus en plus les fixes sont accompagnés de variables comme des primes, des intéressements, des actions,… « Il y a donc de nombreux éléments à prendre en compte avant d’entamer une négociation, un salaire fixe faible peut être compensé par un variable intéressant. Par exemple le grand groupe Dassaut donne de gros intéressements à ses employés ce qui leur procure une rémunération totale bien supérieure à d’autres personnes à poste équivalent ».

Si vous êtes candidat à l’embauche, pour la négociation salariale il vous faudra comprendre que le patron est tenu par l’existant et ne peut pas se permettre de vous proposer un salaire plus conséquent que celui de ses autres employés pour ne pas créer de conflits en interne. « Mieux vaut alors négocier des primes ce qui vous permet de montrer au recruteur que vous vous projeter dans l’avenir au sein de cette entreprise ». Si vous atteignez les objectifs fixés, vous serez d’autant plus légitime aux yeux de tous pour toucher des bonus.

Puis-je obtenir des actions ou des bons de souscription ? Ce genre de demande montre une réelle motivation et une volonté de s’investir dans l’entreprise, des atouts majeurs aux yeux d’un patron

En résumé, il faut savoir se montrer raisonnable, rationnel et ne pas réclamer tout, tout de suite.

Comment argumenter pour obtenir une augmentation de salaire ?

Ce premier travail de renseignement vous permet d’établir les bases de ce que vous visez et du seuil minimum au-delà duquel vous refuserez la proposition. Vous pouvez ensuite dresser une liste très factuelle de vos missions accomplies, de vos objectifs atteints, de ce que vous avez pensé avoir apporté à l’entreprise. « Les éléments factuels sont très solides et indémontables. Mais il faut aussi ajouter une touche d’éléments plus subjectifs comme l’investissement, l’implication, la volonté à se projeter dans la société ».

Soyez factuels sur le passé, évoquez vos motivations pour le futur !

Si à la fin de l’entretien, la proposition de l’employeur ne vous convient pas, vous pouvez très bien signifier votre désaccord et tenir cette position.

Attention cependant, l’écueil majeur à éviter est celui de l’énervement. « Le sujet du salaire est très sensible et il faut à tout prix se méfier de l’affect, éviter de s’emporter pour garder le contrôle de la situation ».

Vous savez à présent comment vous y prendre pour négocier votre salaire, alors, lancez-vous !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis