Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

[Etude] Comment la jeunesse française se perç...

[Etude] Comment la jeunesse française se perçoit-elle dans la société?

À quoi ressemble la jeunesse d'aujourd'hui ? Quelles sont ses aspirations et ses ressentis sur notre société ? Une étude y répond : optimisme, solidarité et chômage en sont les mots clés.

31 Mars 2016 à 15h31 | | 0 avis

[Etude] Comment la jeunesse française se perçoit-elle dans la société?

À l’occasion de ses 20 ans, la Fondation Auchan pour la Jeunesse publie une étude Harris Interactive dédiée aux jeunes, à leur rapport à l’insertion professionnelle et à la solidarité. Cette étude s’attache à analyser et à comparer le ressenti de la jeunesse par rapport à celui de l'ensemble de la population française en 2016. Une jeunesse qui, malgré une insertion professionnelle compliquée, reste optimiste et engagée.

Lucides, mais optimistes

Comme l’ensemble de la population française, les jeunes associent spontanément la jeunesse au chômage et aux difficultés et jugent que l’évolution de l’insertion professionnelle est plus difficile aujourd’hui qu’il y a 20 ans. Plus de 8 Français sur 10, jeunes inclus, estiment en effet qu’il est désormais plus difficile de trouver un emploi. La création d’entreprise est par ailleurs considérée comme plus difficile par 50% des jeunes.

Par contre, les jeunes estiment que la situation est aujourd’hui plus facile qu’il y a 20 ans pour rester en contact avec ses amis, s’engager dans une association et s’amuser. « Le fait que 83% des jeunes considèrent qu’il est aujourd’hui plus difficile de trouver un emploi qu’il y a 20 ans a une résonnance particulière pour nous », indique Alain Reners, Délégué-général de la Fondation Auchan pour la Jeunesse.

Les jeunes Français sont contre la dictature du « no future » puisque près de 2 jeunes sur 3 indiquent aborder avec optimisme l'année à venir, et 56% font part de leur confiance pour les 10 prochaines années. Cependant, seuls 50% d’entre eux se disent optimistes pour les 20 prochaines années.

Les jeunes intégrés et engagés dans la société

Loin d’être désabusés, 73% des jeunes interrogés se sentent intégrés dans la société française, bien que cette proportion soit moins importante dans le monde du travail (61%). Leur confiance va en premier à leur famille (87%) et aux enseignants (73%), un peu moins aux chefs d’entreprise (53%) et aux syndicats (50%), et encore moins aux responsables politiques (19%).

➜ Voir le dossier : Réussir son entretien d'embauche

La jeunesse française est engagée puisque pour 93% d’entre eux, la solidarité est une valeur importante. De plus, dans la pratique, près d’1 jeune sur 2 affirme faire du bénévolat et 43% sont, ou ont déjà été, membres d’une association. 38% affirment qu’ils participent à des actions solidaires sur Internet. Les jeunes construisent un réseau de solidarité nouveau fondé sur des motivations altruistes. Leur intention première est en effet de rencontrer de nouvelles personnes (46%), de favoriser la solidarité (41%) et de donner un sens à leur vie (33%).

Ainsi, même si le milieu associatif peut être considéré comme une passerelle vers le monde du travail, seulement 14% d’entre eux s’engagent pour faciliter leur recherche d’emploi. « Alors qu’un jeune sur deux estime qu’à l’avenir la solidarité des Français dans la vie en général (et notamment au travail) va s’affaiblir, la Fondation qui facilite l’engagement associatif des collaborateurs d’Auchan et des associations étudiantes, a un vrai rôle à jouer », conclut Alain Reners.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis