Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment trouver du travail : piston vs réseau ?

Comment trouver du travail : piston vs réseau ?

Publié le 18 Février 2011 à 10h07 | | 2 avis

Comment trouver du travail : piston vs réseau ?

Il y a de cela quelques jours, la secrétaire d’Etat à la Jeunesse et à la Vie associative (Jeannette Bougrab) était interviewée sur une radio à destination des jeunes. Au cours de l’entretien, elle loua le piston et affirma s’en servir pour des étudiants qu’elle rencontrait au cours de ses déplacements. Un comble pour une représentante de l’Etat qui nie ainsi des valeurs républicaines élémentaires d’égalité, puisque le fameux cv remis par ses soins aura plus de chances qu’un autre de trouver preneur.

Quid du piston

Si vous avez la bonne idée d’aller prononcer le mot « piston » devant un conseiller d’orientation, vous serez immédiatement détrompés. Non, il ne s’agit pas d’être pistonné pour trouver du travail, mais de développer son réseau. Un tiers installé dans une entreprise ou dans votre secteur, ou qui connaît quelqu’un, pourrait bien vous permettre de décrocher un emploi. Mais dans ce cas on n’appelle pas cela du piston. On préfère dire alors que vous utilisez votre réseau !


Piston vs réseau développer son réseau

La différence entre piston et réseau ? Pour commencer, la connotation. Tandis que dans piston on entend « privilège » et « népotisme », dans le terme réseau on conçoit une certaine « débrouillardise ». Et pour cause. Bénéficier d’un piston, c’est finalement être embauché par l’intermédiaire de, sans que vos qualités ne soient mises en causes, et sur la seule caution de celui qui pistonne. Tandis que le réseau, c’est justement un bouche à oreille qui s’instaure sur vous et votre cv, vos capacités, vos qualités, etc. Au final, la différence seulement éthique vous permettra pourtant d’évoluer sereinement dans une entreprise si vous y êtes entrez via votre réseau, alors qu’elle ne vous offrira que mépris de certains collègues si vous avouez avoir atterri dans le box d’à côté par piston…


Comment développer son réseau ?

Certains secteurs n’emploient pratiquement que comme cela, tel le secteur de l’édition. Si vous voulez y percer, il faut donc y développer votre réseau. Comment faire lorsqu’on arrive dans ce métier et qu’on y connaît fatalement personne ? Il s’agit de commencer par garder ou renouer contact avec les anciens élèves de votre promo. Le réseau part de là, de votre vie d’étudiant, le mieux étant de ne pas avoir passé toutes ses années d’études reclus sur soi !

Internet et ses réseaux sociaux sont bien pratiques. Pour ceux dits de détente (Facebook), servez-vous en pour établir une vitrine de vous-même : postez sur vos passions, sur vos hobbies. Les recruteurs s’en servent pour découvrir la personne qui se cache derrière le candidat et ainsi d’ores et déjà présumer de capacités humaines nécessaires à tel ou tel poste.

Pour les réseaux dits professionnels (JDN Réseau, Viadeo, Xing, Linkedin), là, par contre, il s’agira de vous vendre de façon formelle, en établissant votre cv. Pour enrichir votre réseau, n’hésitez pas à participer à des forums de discussions et vous inscrire à des groupes.

 


 

Lire également :

Les avis sur cet article
youyoupi

20 / 20

Merci Smellycat. C'est effectivement à écouter... ;)
Par

youyoupi

- le 19 Février 08h47
smellycat

20 / 20

Pour écouter la secrétaire d'État se vanter de pistonner : http://www.dailymotion.com/video/xh1wqs_jeannette-bougrab-sur-fun-radio-15-fevrier-2011_news
Par

smellycat

- le 18 Février 14h26