Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

8 CV minimun à envoyer pour un étudiant noir ...

8 CV minimun à envoyer pour un étudiant noir contre 6 pour un blanc

Les discriminations raciales ne sont pas prêtes de s’éteindre. Une récente étude américaine a mis en lumière que les étudiants afro-américains, même diplômés d’une prestigieuse université, ont toujours plus de mal à décrocher un emploi que leurs camarades blancs.

13 Mars 2015 à 11h09 | | 0 avis

8 CV minimun à envoyer pour un étudiant noir contre 6 pour un blanc

Pire encore, ces étudiants afro-américains obtiendraient autant d’entretiens d’embauche que des étudiants blancs alors que ceux-ci seraient issus d’universités de renommée moindre…

Les discriminations raciales frappent toujours aussi fortement les étudiants noirs

Alors que les Etats-Unis ont mis fin à la ségrégation raciale il y a maintenant plus d’un demi-siècle, les étudiants afro-américains sont toujours victimes de discriminations. Ces jeunes ont pu observer de véritables difficultés pour eux d’intégrer une université très réputée, quand ils réussissent cet exploit ils sont nombreux à déclarer se sentir mal intégrés et désormais cette nouvelle étude vient confirmer que décrocher un travail est particulièrement ardu.

Ce parcours semé d’embûches n’est pas une nouveauté et les étudiants noirs ont déjà évoqué la problématique à plusieurs reprises dans diverses campagnes comme notamment #ITooAmHarvard. Au travers de son étude, réalisée en 2011 mais publiée seulement récemment dans le journal de sociologie Social Forces, S. Michael Gaddis a souhaité mettre en avant les obstacles rencontrés par les jeunes diplômés noirs lors de leur recherche d’emploi.

Ainsi, en parcourant les résultats de l’étude, on se rend rapidement compte que même si l’étudiant afro-américain a réussi à décrocher un diplôme dans une très prestigieuse université comme celles de l’Ivy League (Brown, Columbia, Cornell, Dartmouth College, Harvard, université de Pennsylvanie, Princeton, Yale) il ne part pas sur le même pied d’égalité que ses camarades blancs pour trouver du travail. Quand bien même ces jeunes noirs décrochent le poste, ils s’avèrent moins bien payés que leurs homologues blancs.

8 CV pour un étudiant noir contre 6 pour un blanc avant d’obtenir une réponse

L’étude, très factuelle, fait état de chiffres des plus parlants. En effet, pour un étudiant blanc issu d’une université de renom, il faut compter une réponse tous les six CV envoyés quand il faudra en envoyer au moins 8 pour un étudiant noir. Si on observe les étudiants issus d’universités moins réputées, on constate qu’il suffira d’envoyer 9 CV pour un étudiant blanc pour obtenir une réponse tandis qu’il en faudra au moins 15 pour un afro-américain.

Côté rémunération le fossé se creuse fortement également. Le jeune diplômé afro-américain devra se contenter d’un salaire inférieur d’à peu près 3 000 dollars à celui d’un blanc.

Pour cette étude, le chercheur a envoyé en très grand nombre des CV fictifs sur lesquels les noms pouvaient laisser transparaître l’origine raciale du candidat. Le reste du CV (formations, diplômes, expériences professionnelles) était exactement le même.

Nous sommes donc encore loin d’avoir atteint l’idéal que visaient les leaders du mouvement des droits civiques comme Martin Luther King qui rêvait d’un monde égalitaire ou la poursuite du bonheur se ferait avec les mêmes chances de réussite que l’on soit blanc ou noir.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis