Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

24% des jeunes actifs s'estiment surqualifiés ...

24% des jeunes actifs s'estiment surqualifiés pour leur travail

Dans une nouvelle étude menée par OpinionWay pour l’entreprise Monster,  site de mise en relation entre candidats et recruteurs, 24% des jeunes actifs de moins de 29 ans s’estiment surqualifiés pour leur poste.

11 Mars 2015 à 12h18 | | 0 avis

24% des jeunes actifs s'estiment surqualifiés pour leur travail

Un quart des jeunes de moins de 29 ans se trouvent surqualifiés pour leur emploi

Si la majorité des employés français (75%) considèrent globalement que leur expérience et leur formation sont en adéquation avec le milieu professionnel et le poste dans lequel ils évoluent, plus on observe les différentes tranches d’âge plus il apparaît que les jeunes actifs se trouvent surqualifiés. En revanche, seuls 5% des personnes interrogées se déclarent sous-qualifiées pour appréhender leur métier.

C’est surtout du côté des jeunes de moins de 29 ans qu’on observe une proportion importante de jeunes se trouvant trop qualifiés pour leur emploi. Plus on avance dans l’âge plus les employés se considèrent comme ayant un profil adapté à leur poste.

Une petite disparité dans les régions montre un léger manque de confiance en soi dans les régions nord-ouest et sud-ouest où les employés sont 7 à 8% à se trouver sous-qualifiés quand ils ne sont que 3% à penser cela dans les régions nord-est et sud-est.

Les femmes sont également plus nombreuses à s’estimer surqualifiées pour un poste à 21% contre 17% chez les hommes. Elles déclarent avoir un niveau de diplôme bien au-dessus du niveau de leur emploi. Peut-on y voir alors une conséquence des inégalités entre hommes et femmes au travail ?

« En acquérant de l’expérience au fur et à mesure des années, les salariés se sentent plus à l’aise dans leurs missions et ont le juste sentiment d’être à leur place dans l’entreprise. Si cela est vrai pour 80% des salariés de plus de 40 ans, ce sentiment est en demi-teinte chez les salariés entre 18 et 29 ans. Fraîchement diplômés et/ou avec quelques années d’expérience, ils ont l’impression que leurs compétences ne sont pas exploitées à 100% et qu’ils pourraient occuper des postes avec plus de responsabilités ou des missions plus variées. Les entreprises doivent réussir à prendre en compte leurs aspirations et leur niveau d’expertise pour les garder motivés », analyse Marc Suchet, directeur marketing de Monster France, Espagne et Belux. 

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis