Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

2,5 fois plus de diplômés en 2016 qu'en 1990 ...

2,5 fois plus de diplômés en 2016 qu'en 1990 en France

Voilà qui va donner du grain à moudre aux nostalgiques de la belle époque. Ceux qui ont coutume de dire que les diplômes sont donnés à notre époque. L’étude de l’INSEE montre que la France compte bien plus de diplômé en 2016 par rapport à 1990.

25 Juin 2015 à 11h35 | | 0 avis

2,5 fois plus de diplômés en 2016 qu'en 1990 en France

Une augmentation notable

En plus de vingt ans, le nombre de diplômés aurait plus de doubler selon cette étude de l’INSEE. Il apparaît qu’en 2012, 12,4 millions d’habitants possédaient un diplôme de l’enseignement supérieur et 2,6 millions  étaient en cours d’étude.

Les écarts varient quelque peu selon les régions. Ainsi l’étude explique qu’environ 56 % des 25-34 ans vivant en Ile-de-France sont diplômés de l’enseignement supérieur tandis que seulement 36 % le sont en Corse.

Une différence notable aussi est à remarquer au niveau des classes d’âge. Si l’on s’intéresse aux 65-74 ans, 26 % des habitants d’Ile-de-France disposent d’un diplôme du supérieur contre 18 % des habitants de la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Ces contrastes et disparités trouvent une explication toute simple. D’une part, cela s’explique par la présence ou non de bassins d’emploi, le nombre d’entreprises présentes sur le territoire et les besoins en mains d’œuvre qualifiée.

Ainsi le fait qu’un nombre important de diplômés se trouvent en Ile-de-France devient tout à fait logique. De plus grandes possibilités d’embauche leur sont fournies.

D’autres part ; selon l’INSEE : «la persistance des écarts régionaux est à relier aux différences de parcours éducatifs selon les milieux sociaux, susceptibles de se reproduire de génération en génération.»

Une mobilité variable pour les diplômés

On remarque grâce à cette étude qu’un grand nombre de diplômés et d’étudiants français opèrent une migration durant leur vie. Pas moins de 4 ?9 millions vivent dans une région différente de celle où ils sont nés.

En substance, on arrive à un total de 37 %  des diplômés vivant dans une région autre que leur région de naissance tandis que seulement 25 % des personnes ne disposant que du bac.

On observe néanmoins une disparité selon les régions. Quelque 54% des diplômés natifs du Centre ont quitté leur région, ainsi que 46% des Normands. La majorité d’entre eux ayant dû rejoindre la capitale. En revanche, seuls 30% des Auvergnats et des Rhodaniens diplômés ont changé de région. 

Source Libération 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis