Les Dossiers du Mois :

Secteur du numérique : Pari gagnant ?

Plongez-vous dans le monde du digital !

➜ Voir le dossier

 

Tout savoir sur le double-diplôme

Obtenez 1 diplôme français + 1 diplôme international !

➜ Voir le dossier

 

Ingénieur au féminin

Comment devenir une femme scientifique ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

E-réputation : comment maîtriser votre image ...

E-réputation : comment maîtriser votre image sur le net ?

Les bacheliers 2016 s’apprêtent à entrer dans la vie étudiante, la recherche de stages et de petits boulots. Pour sortir indemne des recherches effectuées par les recruteurs, découvrez 6 conseils.

29 Septembre 2016 à 18h27 | | 0 avis

online reputation, vie privée, réseaux sociaux, paramètres confidentialité

1. Taper son nom dans un moteur de recherche

C’est le premier réflexe de tout individu actif sur le net : rechercher les entrées relatives à votre nom sur internet. N’avez-vous jamais fait de recherches sur vos professeurs en ligne ? Cette technique simple vous permettra de vous faire une idée des informations étalées à la vue de tous et d’en tirer les conséquences. Pensez également à répéter l’opération dans les catégories images et vidéos. Vous pourriez en apprendre plus sur vous-même que vous ne l’imaginez.

 

2. Supprimer son ancien skyblog

Au cours de votre recherche, il est possible que vous retombiez sur d’anciens comptes plus ou moins compromettants. N’hésitez pas à les supprimer ! Un vieux blog plein de fautes d’orthographes ou de revendications puériles vous desservira. Cette consigne vaut également pour les commentaires sur les forums ou Facebook, mais aussi les tweets.

➜ À voir aussi : Comment concilier job étudiant et études ?

 

3. Utiliser les paramètres de confidentialité

Les réseaux sociaux mettent à votre disposition des paramètres de confidentialité. Vous pouvez ainsi bloquer l’accès à vos photos sur Instagram, au contenu de votre page sur Facebook, ou à vos tweets. Si vous souhaitez tout de même interagir avec des inconnus, vous pouvez néanmoins vous créer un second profil qui sera professionnel, ou vous contenter d’anticiper tout débordement éventuel.

 

4. Noyer le poisson

Malheureusement, vous avez peut-être oublié le précieux mot de passe qui vous permettrait de clore un vieux compte. Il ne vous reste plus qu’à générer assez de contenu sur le web pour que cet élément compromettant disparaisse en page 823 dans les tréfonds du net. Pour cela, vous pouvez vous créer de nouveaux profils vitrines ou encore poster de nouveaux articles sur votre blog.

➜ À lire : Les formulaires de demande de l'ARPE sont disponibles

 

5. Mettre à jour ses profils

Actualiser vos informations, c’est faire preuve d’implication et mettre en valeur vos compétences et vos expériences. Une fois par mois, n’hésitez pas à faire le tour de vos différents profils pour y ajouter quelques nouveautés ou simplement partager un contenu intéressant pour montrer que vous êtes toujours actif. Vous bénéficierez ainsi d’une meilleure visibilité.

 

6. Demander le droit à l'oubli

Si vous êtes dans l’incapacité de faire disparaître certains contenus problématiques, vous pouvez passer par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ou passer par le formulaire de droit à l’oubli de Google. Enfin, vous pouvez solliciter Google alerts, social mention ou encore netvibes pour être tenu au courant des occurrences de votre nom dans les publications d’autrui.  

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis