Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Ce qui vous attend réellement en thèse de doc...

Ce qui vous attend réellement en thèse de doctorat

La thèse n'est pas une mince affaire. Véritable parcours du combattant, le doctorat n'est pas à prendre à la légère, il s'agit d'un investissement personnel, professionnel et intellectuel qui dure en général 3 années. Sans vous décourager, voilà ce qui vous attend réellement.

Publié le 12 Aout 2016 à 15h40 | | 1 avis

Ce qui vous attend réellement en thèse de doctorat

Les étudiants passionnés par leur domaine d’études et la recherche peuvent décider de poursuivre leur cursus universitaire vers le doctorat, impliquant la rédaction d’une thèse durant 3 années. La thèse apporte au titulaire le grade universitaire le plus élevé, celui de Docteur dans une discipline spécifique (Bac+8 dans le cadre du système LMD européen, équivalent du ph.D anglo-saxon).

Si l’objectif n’est pas tant de faciliter l’insertion professionnelle de l’étudiant, celle-ci confère au doctorant un épanouissement intellectuel et une ouverture d’esprit sans commune mesure. Cet enrichissement intellectuel peut être valorisé à différents niveaux.

➜ À voir aussi : Pourquoi faire un doctorat ?

 

Un défi majeur du cursus étudiant

La décision de relever un tel défi doit cependant être murement réfléchie tant l’investissement personnel est colossal. Le doctorant devra accepter de nombreux sacrifices et redoubler d’efforts pour mener à bien les recherches et la rédaction de la thèse à proprement parler, notamment :

accepter les critiques du directeur de thèse

- prendre un recul suffisant sur la problématique de la thèse pour nourrir régulièrement la réflexion sur le sujet

- faire preuve de modestie face aux critiques constructives du directeur de thèse à la recherche d’un perfectionnisme dans la démarche intellectuelle adoptée

De nombreuses qualités devront être démontrées pour ne pas se décourager et réussir un défi indéniablement colossal.

Rédiger une thèse pendant 3 ans, la défendre, la valider, nécessite une motivation implacable et une passion intellectuelle pour le sujet choisi.

 

Première étape : le projet de thèse

D’une manière générale, la rédaction d’un projet de thèse permettra de poser les paramètres fondamentaux de la thèse, comme son nom l’indique, il ne s’agira que d’un projet, mais une fois validé, celui-ci ne sera théoriquement pas censé être modifé.

Il conviendra donc de redoubler d’attention sur le choix précis de la problématique de la thèse et sur le plan, s’assurer que l’information disponible et la bibliographie relative au sujet ne soient pas trop restreintes afin que le doctorant ne se mette pas lui même dans une situation delicate avant même d’en avoir commencé la redaction.

➜ À voir aussi : La thèse de doctorat, du stress à la délivrance

 

Des codes à respecter

La rédaction d’une thèse obéit en effet à des règles de fond et de forme précises, évolutives en fonction des formations, mais dont les principes de base suivent généralement des règles standardisées.

Le rédacteur de thèse devra respecter en effet des règles définies par l’université et des envois progressifs au tuteur chargé du suivi, avec lequel la communication sera un facteur déterminant de la réussite du projet dans la durée.

 

Le doctorat, synonyme d'investissement intellectuel

Les années d’études investies dans la rédaction de la thèse, en règle générale 3 ans, le volume requis, rarement inférieur à 150 pages en fonction de la spécialité, et pouvant aller jusqu’à 400 pages, et la taille de l’échantillon imposé pour la partie exploratoire imposent de mûrement réflechir le projet. Il faut par conséquent en poser clairement les jalons et redoubler d’attention dès le départ pour l’orientation qui y sera donnée.

Avant de decider de poursuivre vos études vers un Doctorat après l’obtention de votre Master 2, interrogez-vous sur vos principales motivations à poursuivre dans cette voie.

Si celles-ci sont uniquement statutaires ou sociales, alors reconsidérez votre réflexion.

Si vos aspirations s’expliquent en revanche par un intérêt profond pour votre discipline et par la passion pour un thème donné, vous êtes probablement sur la bonne voie et serez de fait incontestablement mieux armés pour en surmonter les différentes difficultés qui se présenteront à vous pendant les trois années du cursus.

Les avis sur cet article
Nanou

20 / 20

Bonjour, il s'agit d'un très bon article. Mais attention à bien informer votre lecteur que la thèse dure 3ans en sciences naturelles seulement. Pour les sciences sociales, ce n'est pas le cas. La durée de la thèse est comprise en 4 ans au minimum, et 6,7,8 ans au maximum. En effet, les attentes pour valider un doctorat n'ont pas évolué, mais la période des contrats doctoraux a été raccourcie. Le problème majeur du doctorant n'est donc pas son investissement intellectuel, cela va de soi, mais sa situation économique quotidienne. Il faut être prêt à être en situation de précarité de longues années...Bon courage!
Par

Nanou

- le 07 Aout 14h34
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis