Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment rédiger la conclusion de son mémoire ?

Comment rédiger la conclusion de son mémoire ?

La conclusion du mémoire n'est pas seulement la touche finale de ton travail, c'est aussi son point d'orgue ! Que mettre dans sa conclusion de mémoire ? Comment la rédiger ? Réponses.

Publié le 25 Février 2019 à 17h30 | | 21 avis

Comment rédiger la conclusion de son mémoire ?

Si tu fais des études supérieures longues, tu seras amené à rédiger un mémoire. Si la conclusion du mémoire est la dernière étape de ton travail, elle n'en est pas moins importante. En effet, la conclusion se travaille tout autant que le reste, d’autant plus que c’est la dernière impression que tu laisseras à ton examinateur. Pour assurer la rédaction de cette ultime partie, pose-toi les bonnes questions !

 

La conclusion, point-clé du mémoire

Tout d'abord, sache que, selon le cahier des charges qui te sera imposé et ton domaine de travail, certains points varient dans la rédaction du mémoire. Cependant, dans tous les cas de figure, la page de conclusion de ton mémoire est l'une des pages les plus importantesElle doit répondre à différents critères et notamment être directement liée à l'introduction du mémoire et à la problématique du mémoire. Si ce n'est pas le cas, cela veut dire qu'il y a un problème dans ta réflexion !

Sa fonction principale est de répondre à la problématique que tu as soulevée en introduction. Les analyses que tu fais dans ton mémoire doivent suivre une certaine logique. Tu as commencé par une problématique générale, tu as tenté d’y répondre par des analyses et des démonstrations, il s’agit maintenant de rédiger une réponse globale.

Relis entièrement ton mémoire, à tête reposée. Si tout te paraît s’enchaîner logiquement et que tes propos semblent cohérents, alors tu as réussi ta conclusion.


Questions à se poser pour rédiger la conclusion :

  • Quelle a été la finalité de ton travail ?
  • Qu'as-tu appris et qu'as-tu démontré ?
  • Ce résultat est-il surprenant ? Est-ce une confirmation de l'idée reçue ?
  • Comment nuancer ton propos ?

 

La conclusion du mémoire n'est pas un résumé !

Attention, ta conclusion ne doit pas être un simple résumé de ton mémoire. Comme son nom l'indique, tu devras donner tes conclusions ! Tu dois effectivement reprendre les conclusions tirées de chaque partie, mais tu dois pouvoir déduire une réflexion globale de toutes ces mini-conclusions. Il s’agit de voir plus grand, que tous les morceaux du puzzle que tu as mis en place fassent sens ensemble.

Il faut donc qu'elle conclue l'intégralité de ton propos, en intégrant des éléments provenant des différentes parties. Attention cependant à ne pas confondre conclusion et résumé.

Une fois la conclusion écrite, améliores-en le style : vérifie la longueur des phrases et précise le vocabulaire par exemple. Attention également au registre de langue employé, celui-ci doit être adapté au reste du mémoire (ni trop banal, ni trop pompeux).


Une conclusion ouverte ?

Rédige une conclusion intéressante à lire : si elle n'est constituée que de banalités et de choses déjà dites dans le développement, cela dévalorisera ton travail. Pense ainsi à terminer sur une ouverture qui permettrait de pousser encore davantage ta réflexion...

Si tu as une idée intéressante qui prolonge ton travail et soulève des questions en lien avec tes conclusions, vas-y ! L'ouverture montre que ta réflexion ne s’arrête pas là, que tu te rends compte que les réponses à ta problématique soulèvent d’autres questions.

En revanche, ne fais pas d’ouverture si tu sens qu'elle est trop faible ou que tu n’as pas d’idée. Le risque est de finir ton mémoire sur un questionnement faible, qui décrédibilisera ton travail.

 

Astuce : ta conclusion est-elle efficace ?

Déjà, commence par te relire et modifier toutes tes phrases trop longues ou trop compliquées. Ton lecteur arrive à la fin d’une longue lecture attentive, son attention est altérée, alors ménage-le !

Voici un test pratique pour savoir si ta conclusion de mémoire est efficace et pertinente : imprimes-en 2 exemplaires, et donne-les à lire à une personne qui ne connaît pas du tout le sujet de ton mémoire, et à une autre qui le connaît plutôt bien.

Si ta conclusion est réussie, elle doit parler aussi bien à l'un qu'à l'autre...

 

Notre guide pour réussir son mémoire :

Voir le dossier Méthodologie

Par Marianne Shehadeh

Les avis sur cet article
ueos

20 / 20

ça m'a aidé à terminer mon travail écrit. merci
Par

ueos

- le 17 Décembre 15h32
ok

20 / 20

c'est un bon article ça m'a beaucoup aider
Par

ok

- le 02 Décembre 15h54
Plus de commentaires