Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#RENTREE 2020 : tout savoir sur la rentrée au lycée (protocole sanitaire, calendrier, positionnement)

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Comment gérer tes émotions pendant le confine...

Comment gérer tes émotions pendant le confinement ?

Depuis la fermeture des écoles, tu as certainement mis des habitudes en place pour gérer tes cours à distance, et avancer de ton mieux dans le programme et tes révisions. Malgré tout, être bloqué chez soi n’est pas toujours facile, et certaines émotions peuvent être particulièrement difficiles à maîtriser pendant cette période particulière. Emilie Hiairrassary, psychopraticienne, te donne ses conseils.

Publié le 27 Mars 2020 à 16h03 | | 0 avis

Comment gérer tes émotions pendant le confinement ?

Tu fais peut-être partie des élèves soulagés de ne plus aller en cours à cause du confinement. Ou peut-être es-tu angoissé parce tu ne sais pas comment le retour en classe et la fin de l’année vont se dérouler. Sais-tu que tes émotions jouent un rôle important sur tes capacités d’apprentissage ? Sache qu'il existe plusieurs astuces pour gérer les émotions fortes auxquelles tu es confronté pendant cette période. La première étape, c'est de reconnaître ce que tu ressens. 

Première étape : reconnaître tes émotions

« Nos émotions sont des messagers qui nous transmettent une information : "un besoin chez nous n’est pas satisfait". C’est une réponse à un événement qui se passe à l’extérieur de nous et qui est captée par nos cinq sens », explique Emilie Hiairrassary. Les réactions à ces émotions peuvent être physiques (cris, larmes, boule au ventre…) ou psychologiques (bonne humeur, motivation, ou pensées négatives).

Plus tu tenteras de contrôler tes émotions ou de les nier, plus le risque que leur intensité augmente est grand. La meilleure solution est donc de les accepter et de savoir au mieux comment les gérer. La chaîne Youtube Et tout le monde s’en fout a sorti une vidéo drôle et pédagogique sur les émotions primaires, qu’on t’invite à regarder ici :

Les quatre émotions fondamentales à reconnaître

En période de confinement, tes émotions peuvent atteindre une intensité très grande, ce qui peut t’empêcher de bien travailler tes cours à distance, ou même de bien vivre chez toi, tout simplement. Dans un premier temps, il est donc très important de reconnaître tes émotions et de mettre des mots dessus. La psychopraticienne détaille l'effet que peuvent produire les quatre émotions fondamentales en période de confinement :

La peur : « Cela peut être la peur liée à l’événement si particulier que nous vivons. La peur pour soi, sa famille, ses proches. La peur de ne pas finir son année scolaire dans de bonnes conditions, peur rater ses examens, ses concours : nous avons pleins de bonnes raisons de ressentir cette émotion dans le contexte que nous vivons. »

La tristesse : « Tristesse de ne pas voir ses amis, tristesse d’être éloigné de ceux qu’on aime, tristesse d’être enfermé, tristesse liée à la douleur et au choc qu’a procuré en soi ce virus. »

La colère : « Colère en famille, car il peut être difficile de vivre ensemble avec autant de promiscuité. Cela peut aussi être de la colère contre le virus qui nous vole nos moments de vies comme les anniversaires, les soirées, les vacances... Ou de la colère contre nos parents qui ne lâchent pas la pression sur les apprentissages. »

La joie : « La joie de ne plus avoir de pression quotidienne à l’école, de passer du temps en famille, de prendre le temps, tout simplement. »

Accepter tes émotions te permettra non seulement de te sentir mieux, mais aussi d’avoir une meilleure cohabitation avec les autres à mieux réussir tes apprentissages.

➜ À voir aussi : École à la maison : garde la motivation grâce aux conseils de nos profs

 

Seconde étape : adopter des astuces pour gérer tes émotions

Reconnaître tes émotions, c’est un premier pas. Le suivant consiste à apprendre à les gérer. Emilie Hiairrassary te donne cinq astuces pour t’approprier tes émotions et mieux cohabiter avec elles pendant cette période de confinement :

Adopter des techniques de respiration : notre spécialiste conseille la méthode de « la respiration à cinq doigts », que tu trouveras détaillée ici.

Ecrire, dessiner ou coller : être créatif est un moyen d’extérioriser ses émotions, c’est bien connu. Emilie conseille par exemple d’« écrire sa colère en écriture automatique. Ecrire sans s’arrêter, sans relire et se débarrasser de la feuille comme de son émotion envahissante ». Tu peux aussi dessiner ton émotion, « te centrer sur ce que tu ressens, puis prendre le temps de respirer ». En collage, tu peux aussi découper des images et des lettres dans des journaux, puis les coller sur un support cartonné.

Verbaliser : tu peux essayer de verbaliser de façon non-violente ce qui ne te convient pas.

Méditer : « On peut découvrir les bienfaits de la méditation pour réguler l’intensité des émotions et permettre le retour au calme. Cette pratique peut être utile pour relâcher les tensions, et se recentrer sur l’instant présent. » Tu peux trouver plusieurs applications ou chaînes Youtube pour t’aider.

Le plus important, c'est d'adopter l'astuce qui te convient, afin de te sentir bien dans ta tête et de continuer à avancer pendant cette période de confinement.

➜ À voir aussi : Ecole à la maison : les conseils d'un prof pour t'aider à ranger tes cours numériques