Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment construire une dissertation ?

Comment construire une dissertation ?

Pour faire une bonne dissertation, pas de recette miracle ! Cependant, voici des pistes qui pourront vous aider à bien organiser votre devoir et à obtenir de bonnes notes. Cette méthodologie s’applique pour tout type de dissertation.

26 Novembre 2016 à 10h00 | | 9 avis

Comment construire une dissertation ?

Tout commence par le brainstorming

Dans un premier temps il est important de bien comprendre le sujet. Pour cela, il faut le lire une première fois et faire un brainstorming. C'est-à-dire qu’il faut, sur une feuille, jeter toutes les idées qui vous viennent à l’esprit. Citations, ouvrages, références, idées, questions, etc. Même de simples mots vous seront utiles et surtout obligatoires pour faire les étapes suivantes. Cette étape, même si elle vous parait futile, est très utile.

Vous découvrez ainsi le sujet et savez déjà comment vous orienter, quelles seront les probables difficultés que vous allez rencontrer et cela vous dira même comment y faire face. N’hésitez pas à remplir des pages et des pages. Il s’agit de la partie la plus difficile, mais aussi celle qui vous fait rentrer directement dans le sujet. Vous pouvez prendre une heure à peu près. Evidemment vous ne retiendrez que les idées qui collent au sujet. Pour cela, listez chaque mot du sujet par exemple, et rapportez y chacune de vos idées.

 

Construire le plan

Une fois cette liste faite, tentez de trouver une problématique en rapport direct avec votre sujet. Définissez également quels vont être les enjeux de votre sujet. Gardez les plus pertinents pour votre développement et pour vous-même, tentez de cerner quels vont être les pièges à éviter à tout prix.

Faites ensuite votre plan. En deux parties de préférence mais si vous préférez le faire en trois parties, vous ne serez pas sanctionnés bien évidemment. Le but étant de faire un plan qui vous correspond le mieux, qui soit clair et surtout logique.

Dans la première partie vous ferez un état des lieux, un descriptif historique ou sociologique par exemple. Puis, toujours de manière descriptive, vous cernerez votre sujet en apportant des éléments « de vérité générale ». A partir de cette approche, vous devez définir parfaitement un problème, une contradiction, un état de crise, etc. soulevés par votre sujet.

➜ À voir aussi : Comment évacuer le stress des examens ?

Dans la seconde partie, vous analyserez en profondeur les causes et les conséquences, les effets etc. Vous pourrez y apporter des solutions concrètes. Montrez l’évolution du problème étudié. Votre plan doit bouger. Votre argumentation doit être progressive et logique mais surtout pas stagnante. Surtout ne faite pas une dissertation entièrement descriptive ; vous risquerez de tomber très vite fait dans le hors sujet et là, la sanction serait terrible.

 

Préparer l’introduction... et la conclusion

En ce qui concerne l’introduction et la conclusion, rédigez-les à l’avance sur une feuille de brouillon. Relisez-les souvent pour vous assurer que vous répondez bien au sujet tout au long de votre analyse et surtout que cela colle parfaitement avec l’intro et la conclusion qui sont très importantes dans un devoir de ce type.

Avant de les rédiger, il faut que votre plan soit parfaitement construit, pour être sûr de reprendre chacun des éléments que vous aborderez par la suite. Les correcteurs affirment que l’introduction est "un contrat de lecture" passé entre le lecteur et l’écrivain. Il s’agit d’une  « mise en bouche » qui laissera dans la tête du correcteur, un préjugé énorme. Et celui-ci sera difficile à sortir de sa tête, donc misez tout sur le début de votre devoir. Consacrez-y une bonne page voire une page et demie.

➜ Voir le dossier Méthodologie : réussir vos études haut la main

La conclusion en revanche doit être plus brève. Elle est le point final de votre devoir et il est donc inutile de reprendre point par point tout ce qui a été dit. En revanche elle est presque aussi importante que l’introduction, donc ne la bâclez pas non plus. En guise d’ouverture, ne posez pas une question très vaste ; on penserait que vous n’avez pas compris le sujet car alors comment serait-il possible de laisser en suspens une question si importante en rapport avec votre sujet ? Enfin, rédigez-la dès le début de votre devoir. Vous saurez ainsi, tout au long de votre rédaction, si vous êtes dans le bon ton ou si vous commencer à faire du hors sujet.

 

Rédiger l'ensemble du devoir

En ce qui concerne la dernière étape, celle de la rédaction du devoir entier, cela ne devient plus qu’une "formalité". Votre plan, votre problématique ainsi que votre introduction et conclusion sont déjà rédigées, il ne vous reste plus qu’à compléter en ajoutant des citations, des idées, des arguments, des exemples, etc.

Cependant, ne vous relâchez pas pour autant ; restez concentré tout au long de votre rédaction, cela vous évitera de vous égarer et surtout gardez un bon niveau d’écriture et de langue. Faites des phrases courtes, claires et lisibles en évitant de plomber votre devoir avec des tournures trop superficielles. La simplicité est toujours la meilleure des techniques.

➜ A lire : Tout savoir sur la dissertation de Français

Les avis sur cet article
Merci

20 / 20

Merci j ai trouvée la réponse a ma question
Par

Merci

- le 02 Novembre 17h39
thomas

20 / 20

bien
Par

thomas

- le 28 Octobre 13h23
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis