Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

5 conseils pour rédiger sa lettre de motivatio...

5 conseils pour rédiger sa lettre de motivation selon l'EDHEC

Qui ne s'est jamais cassé la tête sur la rédaction d'une lettre de motivation ? Qui ne s'est jamais senti tiraillé entre l'envie de faire rêver le recruteur et la crainte d'en faire trop ? Qui n'a jamais été tenté de mentir un peu ? 

Publié le 27 Novembre 2012 à 10h24 | | 0 avis

5 conseils pour rédiger sa lettre de motivation selon l'EDHEC

Manuelle Malot, Directrice Carrières et Prospective de l'EDHEC vous propose 5 conseils pour rédiger une bonne lettre de motivation en toute sérénité. 

 

CV et lettre doivent se compléter

Vous l'avez probablement remarqué, le CV et la lettre de motivation n'ont pas la même vocation. Là où le CV se contente de présenter froidement votre formation et vos expériences, la lettre vous permet d'exprimer votre motivation réelle envers l'entreprise. Elle fait le lien entre le CV et le poste à pourvoir. En fait, l'objectif de la lettre est de donner un "coup de projecteur" sur les élements de votre CV en adéquation avec l'offre.

Soigner la rédaction

Cela semble être l'évidence même, mais votre lettre va être étudiée tant dans sa forme que sur le fond. Il faut donc que la rédaction soit impeccable : en français correct, sans faute de syntaxe ni d'orthographe. Faites vous relire si vous n'être pas sûr de vous à 100%.

Concernant le style, évitez de rédiger de façon trop littéraire et privilégiez un style professionnel. Enfin, trouvez un juste milieu entre l'originalité qui risque de déplaire et la banalité, forcément inutile. 

Renseignez-vous sur l'entreprise

Dans le cas d'une candidature spontanée, vous devrez récupérer quelques informations sur l'entreprise. Pour cela, tournez-vous vers la communication institutionnelle de recrutement, la presse économique et les sites web carrières où l'entreprise cherche à susciter des candidatures. Intéressez-vous aux profils qu'elle souhaite recruter et développez votre argumentation sur les caractéristiques de la culture d'entreprise.

Plus vos propositions seront cohérentes et reliées aux projets et à la culture de l’entreprise plus vous susciterez d'intérêt. Attention, n’en faites pas une circulaire type centrée sur vous-même et votre parcours.

Argumentez votre candidature

Si vous répondez à une offre d'emploi, mettez-vous en tête que vous répondez à un appel d'offre. Argumentez votre candidature point par point :

  • formation
  • expérience
  • personnalité

sur les 3 types d'informations présents dans ces annonces :

  • entreprise
  • poste
  • profil recherché.

Sachez faire la différence entre les critères requis indispensables et non négociables et les compétences moins essentielles dont vous ne disposez pas mais que vous pouvez compenser avec certains de vos autres points forts. 

Rassurez le recruteur

Le recruteur a besoin d'être rassuré. Il appréciera donc que vous lui prouviez rapidement que son besoin a été compris en lui montrant à la fois un réel intérêt et des compétences. 

Dans le cas où des critères précis ont été énoncés par l'entreprise, répondez-y par des élements concrets issus de votre parcours. Utilisez le jargon spécifique de l'entreprise et les mots-clés qui seront de véritables sésames si vous les employez à bon escient. 

➜ Voir le dossier : Réussir sa lettre de motivation