Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

7 conseils pour réussir son entretien d'embauche

7 conseils pour réussir son entretien d'embauche

Au cours de l'année, les étudiants ou les jeunes diplômés peuvent être confrontés à l'épreuve de l'entretien d'embauche. Si pour certains l'exercice est facile, pour d'autres, la phrase malheureuse ou le manque de crédibilité peuvent rapidement survenir. On vous donne les clés pour assurer pendant votre entretien !

Publié le 14 Juin 2017 à 10h56 | | 0 avis

7 conseils pour réussir son entretien d'embauche

1. Une bonne entrée en matière

Si pour certains étudiants, la politesse est accessoire, l'entretien d'embauche risque de tourner court ! La première impression du recruteur a lieu au cours des 5 minutes qui suivent la poignée de main. Par politesse, on dit bonjour et c'est à la personne la plus âgée de vous tendre la main en premier. Ne vous asseyez pas tant que le recruteur potentiel ne vous y a pas invité.

 

2. Ne pas mentir sur son CV et sa lettre de motivation

Comme base d'entretien d'embauche, sa candidature via le CV et la lettre de motivation. Le chargé de recrutement va aborder différents points de votre parcours professionnel avec vous. Il saura tout de suite déceler si certains des faits relatés dans votre CV sont faux ou pas. Préférez un CV quelque peu léger mais avec des missions détaillées, au lieu de mensonges qui annuleront définitivement vos chances.

➜ À lire : 10 faux pas à éviter lors d'un entretien d'embauche

 

3. Savoir se taire

Lorsque vous cherchez à dénicher un travail ou à intégrer un nouvel emploi, assurez-vous de ne pas dénigrer l'entreprise ou les anciens jobs que vous avez effectués. Un recruteur qui entend un candidat se plaindre ou critiquer peut percevoir cette attitude comme un manque d'implication ou pire, un manque d'humilité.

 

4. Valoriser ses qualités, argumenter ses faiblesses

Avant l'entretien, prenez le temps d'identifier un ou deux atouts de votre profil (rigueur, bon relationnel, minutie...) que vous mettrez en avant en fonction du poste. Pour vos faiblesses, n'hésitez pas à en parler en toute franchise en justifiant pourquoi certaines tâches sont plus délicates pour vous (manque d'expérience, notion non abordée lors de votre formation, etc.). Le recruteur pourra mieux vous identifier, et saura sur quel point vous former si besoin.

➜ À voir : Comment se présenter en 5 minutes lors d'un entretien d'embauche ?

 

5. Poser des questions

« Vous avez des questions? ». Cette dernière phrase fatidique clos en général l'entretien. Evitez de dire que vous n'avez pas de questions. Au contraire, interrogez le recruteur sur la rémunération, les horaires d'une journée type ou sur le fonctionnement de l'entreprise. Les recruteurs apprécient ce type de curiosité, qui traduit une envie de s'impliquer dans le poste à pourvoir, qu'il s'agisse d'un job d'été ou d'un CDI.

 

6. Finir en beauté

Attendez que votre interlocuteur stoppe l'entretien. Si vous en prenez l'initiative, votre impolitesse fera risque fort de vous disqualifier. Levez-vous et laissez le recruteur ouvrir la porte. Pensez à dire au revoir et à le remercier pour l'entrevue, le tout avec le sourire!

➜ Aller plus loin : Que faire après un entretien d'embauche ?

 

7. Soigner son body language

Le site de recherche d'emploi Adzuna propose des conseils efficaces pour avoir les bons gestes en entretien.