Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

10 faux pas à éviter lors d'un entretien d'em...

10 faux pas à éviter lors d'un entretien d'embauche

Après maintes recherches, vous avez enfin été contacté par une entreprise pour le poste de vos rêves. Vous avez déjà fait la moitié du travail, mais c’est votre entretien avec le recruteur qui sera réellement déterminant. Pour vous aider à ne pas mettre les pieds dans le plat, voici 10 faux pas à bannir le jour J.

Publié le 02 Décembre 2015 à 14h04 | | 2 avis

10 faux pas à éviter lors d'un entretien d'embauche

Lors d’un entretien d’embauche, certains comportements ou questions peuvent vous disqualifier automatiquement dans la tête du recruteur. Cela peut parfois être dû au trac mais avec un peu de préparation, vous réussirez à surmonter ces derniers obstacles pour atteindre l’emploi que vous convoitez tant.

Voici une compilation de 10 erreurs à ne surtout pas faire le jour de votre entretien, au risque de vous brûler les ailes.

 

1/ Arriver en retard

Arriver en retard

On ne le répétera jamais assez: soyez ponctuel! Arrangez-vous toujours pour être sur le lieu de l’entretien au moins 15 minutes avant l’heure initialement prévue. Gardez en tête, qu’à moins d’avoir une très bonne excuse et de prévenir le recruteur à l’avance, un retard le jour de l’entretien sera un réel handicap pour votre candidature.

 

2/ Ne pas s’être renseigné sur l’entreprise

Ne pas s'être renseigné sur l'entreprise

Avant l’entretien, il est primordial d’aller faire un tour sur le site web de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Il peut arriver que le recruteur vous interroge sur ce que vous savez de la société et bafouiller à ce moment pourrait vous être fatal. Vous devez montrer à votre interlocuteur que vous connaissez les valeurs prônées par l’entreprise et que vous y adhérer. Faire un état des lieux des principaux acteurs du marché pourrait également jouer en votre faveur.  

 

3/ Porter une tenue inappropriée

Porter une tenue innapropriée

Quelque soit le secteur d’activité de l’entreprise visée, mieux vaut toujours soigner son apparence. Si vous hésitez entre un style vestimentaire “strict” et “décontracté”, le poste auquel vous prétendez pourrait vous mettre sur la voie, même si le costume et le tailleur restent généralement la tenue la plus adaptée pour un entretien.

Comment s'habiller pour un entretien d'embauche?

 

4/ S’asseoir avant d’y avoir été invité

S'asseoir avant qu'on y soit autorisé

Attendez toujours que votre recruteur vous indique un siège. Prendre les devants pourrait être très mal vu même s’il est évident que l’entretien n’allez pas se dérouler debout. Tenez-vous bien droit jusqu’au signal de votre interlocuteur. Si toutefois, ce dernier oublie de le mentionner, n’hésitez pas à demander poliment si vous pouvez prendre place.

 

 

5/ Réciter son CV par coeur

Réciter son CV par coeur

Le recruteur a déjà parcouru votre CV ainsi que votre lettre de motivation, le but de l’entretien n’est donc pas d’entendre les mêmes informations à l’oral mais de les approfondir notamment à l’aide d’exemples et de cas concrets. Cela nécessite une préparation en amont sans pour autant apprendre chaque illustration par coeur, votre recruteur sentira le manque de naturel.

Pensez aussi à adapter votre discours selon les missions précisées dans l’annonce. Si vous n’avez pas eu d’expérience professionnelle en “référencement web” par exemple mais que vous avez eu des cours sur le sujet, n’hésitez pas à le mentionner.

 

6/ Avoir un discours trop familier

Avoir un discours trop familier

Vous pouvez tomber sur un recruteur très sympathique qui vous met à l’aise dès le début de l’entretien mais attention à ne pas basculer dans les familiarités. Évitez donc de “raconter votre vie” en abordant des sujets trop personnels. C’est un entretien professionnel, votre interlocuteur n’a donc pas besoin de savoir que vous convoitez ce travail pour aider votre grand-mère malade. Cette tactique d’attendrissement pourrait provoquer l’effet inverse selon les recruteurs.

 

7/ Critiquer son ex patron

Critiquer son ex patron

Si votre “futur boss” vous entend médire sur votre ancien employeur, il pensera automatiquement “ce jeune n’est pas quelqu’un de confiance”, ce qui pourrait vous empêcher d’obtenir le poste. Si le recruteur vous demande comment étaient vos rapports avec votre ex patron, contentez-vous de dire qu’ils étaient corrects malgré quelques petits différents, sans trop entrer dans les détails.

 

8/ Être imbu de soi-même

Être imbu de soir même

Avoir confiance en soi est une très bonne chose, à condition de ne pas basculer dans l’arrogance. Vous pouvez montrer à votre recruteur que vous êtes la personne qu’il lui faut pour ce poste sans pour autant être égocentré. Misez sur la modestie en utilisant par exemple des tournures du type “J’ai eu la chance de…”. Le recruteur appréciera que vous soyez conscient de votre valeur tout en sachant qu’il vous reste beaucoup à apprendre.

 

9/ Aborder prématurément la question de la rémunération

Aborder trop tôt la question de la rémunération

Ne posez jamais lors d’un premier entretien des questions du type “Quelle sera ma rémunération?” ou “Quand pourrai-je poser des jours de RTT?”. A moins que le recruteur vous ai assuré qu’il voulait vous prendre pour le poste, il est malvenu d’aborder ces sujets.

 

10/ Ne pas avoir de questions à poser

Ne pas avoir de questions à poser

A la fin d’un entretien, le recruteur vous demandera toujours si vous avez des questions. Votre réponse à cette interrogation montrera l’intérêt que vous accordez au poste proposé mais aussi à l’entreprise. Arrangez-vous donc à en avoir toujours une dans un coin de votre tête, comme par exemple une question sur l’organigramme de la société pour mieux comprendre le fonctionnement de l’entreprise.

 

 entretien-embauche

 

digiSchool vous conseille aussi:

Les avis sur cet article
Jarjar Binks

4 / 20

Hi
Par

Jarjar Binks

- le 03 Décembre 17h12
Julie

20 / 20

Attention les zamis, il y a une coquille sur ce petit article :-) ’est un entretien professionnelle(le masculin serait plus approprié non ?) , votre interlocuteur n’a donc pas besoin de savoir que vous convoitez ce travail pour aider votre grand-mère malade.
Par

Julie

- le 03 Décembre 15h57
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis