Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

5 conseils pour bien préparer un oral

5 conseils pour bien préparer un oral

On redoute tous les examens oraux. Stress, bégaiements, timidité... Au cours de votre cursus, vous serez sûrement amené à présenter un examen oral, que vous soyez au collège, lycée ou dans le supérieur. Comment réussir le difficile exercice de l'examen oral ?

22 Juin 2017 à 11h25 | | 78 avis

Examen oral

1. Bien connaître son sujet

Tout d'abord, sachez qu'il est normal de stresser avant un oral, surtout quand on a pas l'habitude ! Alors ne paniquez pas, et lisez bien ces précieux conseils.

La première des choses, quand on a un oral à présenter, est de savoir de quoi on parle. Quand on rend un gros dossier ou un mémoire, on est sensé maîtriser son sujet parce que le travail est étalé dans le temps.

L'essentiel est donc de connaître le plan que l'on a défini. Cela permet de ne pas être piègé par une question du jury ! Bien anticiper est une excellente méthode pour se tirer d'une difficulté.

 

2. Prendre du recul

Lorsque vous serez au point sur le sujet de votre examen oral, vous devrez être en mesure de prendre du recul. Il vous sera impossible de détailler votre raisonnement au jury à l'oral. Pour offrir une prestation claire et compréhensible à votre auditoire, vous devrez identifier plusieurs parties.

Pour cela, pensez au public qui vous écoutera : est-ce que cet oral se déroule dans un cadre professionnel ? Ou devant des professeurs ? Des élèves ? Connaissent-ils votre sujet en amont ?...

Ainsi, vous pourrez adapter votre tenue (vêtements et posture) et votre discours à votre audience.

 

3. Savoir gérer son temps

L'une des principales contraintes d'un oral, c'est le temps. En effet, tout dépend du temps qui vous sera imparti : aurez-vous 20 minutes ? 15 minutes ? 5 minutes ? Y aura-t-il une partie de questions ensuite, ou seront-elles comprises dans le temps donné ?

A partir de là, vous allez sctructurer les différentes parties de votre oral et estimer le temps accordé à chacune. Il est essentiel d'avoir une idée générale. 

Comment structurer votre oral ?

Une présentation de 15 minutes avec des questions pourra se présenter comme suit :

  • Salutations (10 secondes)
  • Introduction (30 secondes)
  • Présentation du plan (20 secondes)
  • Première partie (2 minutes 30)
  • Deuxième partie (3 minutes)
  • Troisième partie (2 minutes) 
  • Quatrième partie (2minutes)
  • Rappel des points importants + conclusion : 1 minute
  • Questions : 3 minutes

En préparant votre oral ainsi, pensez à vous laisser 30 secondes de battement, pour ne pas risquer de dépasser le temps de l'épreuve et pour prévoir l'imprévu. A noter que cette démarche est notamment très utile dans le cadre d'un oral en groupe.

Surveillez l'heure régulièrement (sans pour autant avoir les yeux rivés sur votre montre) pour ne pas dépasser le temps imparti et montrer que vous savez gérer votre temps.

➜ A lire : Comment réussir sa soutenance de mémoire ?

 

4. Avoir une élocution irréprochable

Comment faire en sorte d'avoir une bonne élocution pour réussir oral ? Ce n'est pas du jour au lendemain que vous pourrez développer un talent d'orateur extraordinaire, mais que des efforts réguliers payent.

Pour y arriver, vous pouvez vous entraîner à lire à haute voix en vous écoutant. Prenez garde à ne pas baisser de ton lorsque vous terminez vos phrases et conservez un débit de parole continu. S'entraîner de temps en temps devant vos amis ou votre famille permet de s'améliorer progressivement. Anticipez !

Avant de passer votre examen oral, essayez de le présenter sans regarder vos notes, en vous regardant dans un miroir par exemple. Profitez-en pour surveiller votre gestuelle. Evitez de bouger excessivement (stress, perte de contrôle), de mettre les mains dans vos poches (fermeture, nonchalance) ou de vous recoiffer (stress, superficialité). Prenez une position stable et dynamique.

 

5. Faire face au stress de l'examen oral

Il n'y a pas de secret : plus on se prépare, moins on stresse ! Quand vous vous entraînerez, imaginez que vous parlez à la salle qui vous attend le jour J. Un oral se gère aussi avec un capital confiance. C'est mécanique : plus on y croit, plus on est confiant, et plus ça fonctionnera.

Autre chose : afin de limiter au maximum le stress, essayez de vous coucher tôt la veille pour être bien reposé et en forme le lendemain. Prenez le temps de prendre un bon petit déjeuner et tâchez d'arriver à votre oral en avance. Inutile de dire que votre stress se verra aggravé si vous devez courir tout le long du chemin et que vous arrivez le souffle coupé ! En arrivant une dizaine de minutes à l'avance, vous pourrez vous détendre un peu et vous mettre tranquillement en condition

Pensez également à anticiper les réactions du public : on ne risque pas de vous applaudir à chaque ligne, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut arrêter de faire des efforts pour intéresser son auditoire. Au contraire ! Regardez toujours votre jury et impliquez-le en vous adressant bien à lui. Vous n'en serez que plus captivant

➜ Voir le dossier Méthodologie : comment réussir vos études haut la main?

Les avis sur cet article
Tretre

20 / 20

Oui
Par

Tretre

- le 26 Juin 10h36
Liliasou

20 / 20

Je ne comprends pas ce que signifient"Première partie"...
Par

Liliasou

- le 10 Juin 15h25
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis