Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment préparer les concours de journalisme ?

Comment préparer les concours de journalisme ?

Vous envisagez de passer des concours de journalisme ? Souvent très redoutés par les étudiants, parce qu'ils sont réputés difficiles voire élitistes, ils demandent une importante culture générale, mais aussi de la pratique voire de la technique rédactionnelle. Voici tous nos conseils et quelques automatismes à développer pour réussir les épreuves.

12 Septembre 2017 à 17h07 | | 1 avis

Comment préparer les concours de journalisme ?

Adaptez-vous à chaque école de journalisme

Dans un premier temps, il faut étudier en détail les épreuves qu’il va falloir passer, pour chaque école de journalisme qui vous intéresse. Cela paraît évident mais beaucoup trop d'étudiants ne se rendent pas comptes des particularités de chaque concours, écoles, historique, réputation, domains de prédilections, etc. Et cela joue. Rendez vous sur les sites officiels des écoles auxquelles vous postulez, faites vos recherches, consultez les livres conseillés ou qui se rapportent aux différentes épreuves. Vous devez en connaître les modalités (durée, matériel autorisé, sujets...).

Vous ne pouvez pas laisser place à l’inconnu ; plus vous saurez à quoi vous attendre, plus vous serez sûr de vous et surtout, vous serez préparé à ce que l’on attend de vous, sans perdre de temps. Laissez cependant libre cours à votre créativité, afin de montrer que vous regorgez d'idées et d'ambitions.

 

Réviser chaque épreuve clé avec méthode

Les épreuves des écoles de journalisme sont souvent similaires, et se reposent globalement sur les mêmes thématiques. Il n'y a pas de secret, il va falloir s'y prendre à l'avance et ficher chaque matière !

1. Epreuve de Langue française

Il vous faudra parfaitement maîtriser la langue française - ce qui est la base d'un journaliste ou d'un rédacteur. Faites-vous des dictées, révisez le Bescherelle, les règles de grammaire, de syntaxe, de conjugaison, etc. De toutes manières, ce n'est qu'avec de la pratique que vous aurez tous les réflexes rédactionnels nécessaires pour écrire dans un Français correct, et un style (ou du moins l'ébauche de celui-ci). Faites vous dicter des textes, des articles, des essais, jusqu'à zéro faute. Découvrez nos cours en vidéo pour revoir vos bases :


2. Epreuve d'Anglais

Il n'est pas concevable qu'un journaliste ou rédacteur ne parle pas couramment l'anglais, au moins de manière professionnelle pour tenir une conversation et/ou une interview. Si votre niveau n'est pas suffisant, de nombreuses méthodes existent pour s'améliorer :

  • Pratiquez l'anglais au quotidien grâce à des séjours linguistiques, à des voyages au pair ou en étudiant à l'étranger
  • Lisez des livres en anglais, par exemple les pièces d'Oscar Wilde sont populaires auprès des jeunes car plutôt faciles à comprendre
  • Regardez tous vos films et toutes vos séries en version originale sous-titrée en français ou en anglais afin de s'améliorer sans s'en rendre compte
  • Lisez des articles en anglais, notamment sur des sites de presse anglaise cultes comme The Guardian, The Independant, BBC News, The New york Times
  • Retrouvez également nos cours d'anglais en vidéo revoir les bases grammaticales et linguistiques, ci-après :

 

3. Epreuve de rédaction d’un synopsis d’article

Pour la rédaction, entraînez-vous de manière assez régulière et en suivant la trame des articles publiés visible dans les journaux officiels (papier et web). Vous devez prouver une aisance et une habitude à lire ce type d’articles.

Pour cela, rien de plus simple : prenez l’habitude de lire régulièrement des articles qui proviennent de différents journaux afin d’avoir une vision globale et pouvoir se familiariser petit à petit avec l’exercice. Il faut bien étudier la structure d’un article type, à savoir :

  • Un chapô : le résumé de l'article en 3 lignes, composé des informations clés répondant aux 5 W (Who/Qui, What/Quoi, When/Quand, Where/Où, Why/Pourquoi).
  • Une accroche : la première phrase de l'article doit donner envie au lecteur de le lire en entier. A la fois informative, attrayante, originale, osez ! Vous écrivez pour être lu.
  • Le corps : l'article en lui-même doit être structuré avec des paragraphes constituant des idées, surplombés d'intertitres.
  • Une chute : la fin de l'article doit à la fois conclure et ouvrir le sujet pour laisser une bonne impression au lecteur.

 

4. Epreuve de connaissance de l’actualité

Dans la totalité des concours de journalisme, il y a dans les écrits une épreuve d'actualité, la plupart du temps sous forme de quiz. Attention, ce ne sont pas des QCM ! Il faudra bel et bien connaître les réponses justes, et par exemple savoir orthographier des noms "compliqués" comme ceux de politiques, Mahmoud Ahmadinejad, par exemple.

Pour réussir cette épreuve, rien de plus simple : lisez régulièrement et sérieusement des journaux de presse écrite, écoutez la radio, regardez des JT, surfez sur internet... Il n'y a pas de secret ! Ces différents médias vont vous permettre d’emmagasiner l'actualité de manière inconsciente pour qu'elle reste ancrée dans votre mémoire.

Une préparation complète ressemblerait à peu près à ça :

  • Ecouter au moins une tranche d'info radio par jour (France Inter, RTL, Europe 1, RMC...), soit le matin soit le soir 
  • Lire au moins un journal quotidien écrit traditionnel par jour parmi Le Monde, Libération, le Figaro, La Croix et/ou innovant comme Society, Influencia...
  • Lire au moins un hebdomadaire parmi le Point, l'Express, Marianne, le Nouvel Observateur, Courrier International...
  • S'informer sur le sport, rubrique incontestable de l'actualité, en visitant l'Equipe.fr par exemple
  • Ne pas oublier l'économie, en parcourant Les Echos par exemple
  • Regarder une émission d'information ou un JT à la télévision le soir

Evidemment, cela représente un programme conséquent (et un certain budget, malheureusement), d'autant que le mieux est de varier les supports (lire un jour Le Monde, le lendemain Libération, etc.).

Attention aussi à ne négliger aucun des domaines suivants : Monde, Société, Economie, Sport, Culture, Politique. Pour mémoriser l'actu, il faut tout simplement faire des fiches, comme pour vos cours. Datées, détaillées, classées par rubriques, elles vous permettront de mieux retenir l'actualité pour ressortir des réponses précises.

➜  Coup de pouce : Rédiger une fiche de révision en 3 étapes

Les questions du concours de journalisme ne porteront pas que sur les "grands" événements... Mais pour ces derniers, faites des recherches de fond. Creusez un peu plus les grands sujets d’actualité car les questions de cette épreuve sont généralement très pointues. Connaître des détails peu connus du grand public peut vous permettre de vous différencier des autres candidats le jour de l’examen.

 

5. Culture générale

Cette épreuve clé se retrouve dans de nombreux concours, et pour le journalisme l'actualité est incontestablement liée à la culture générale. Chaque événement doit vous mener vers des recherches approfondies : par exemple, un attentat doit vous pousser à connaître les tenants et aboutissants des conflits géo-politiques, les informations basiques sur les pays concernés, l'historique du conflit, etc. Sans pour autant en faire tout un exposé !

➜ Guide : Comment bien réviser l'épreuve de culture générale ?

 

Préparer l'oral de motivation

Ensuite, si vous obtenez le droit de passer l'épreuve orale, vous aurez un entretien de motivation avec bien souvent une sélection de dépêches et des épreuves orales complémentaires.

Selon les concours de journalisme, avoir déjà une expérience professionnelle est un gros atout, notamment dans l'expression journalistique. Ce type d'expérience professionnelle peut faire la différence à l'oral de motivation. Si vous n'en avez pas encore, mieux vaut essayer d'obtenir un stage en amont, même si ce n'est qu'un stage d'observation de quelques jours... ou bien rédiger pour un blog, un petit site d'actualité qui vous passionne, voire même lancer votre propre blog !

Dans tous les cas, il faudra savoir argumenter votre envie d'intéger une école de journalisme, et pas seulement se justifier par l'affirmation simpliste "j'aime écrire". N'hésitez pas à montrer de l'ambition, même démeusurée ou naïve ; présentez votre choix d'études comme une vocation et ne la réduisez pas (si c'est bien entendu le cas).

 

Affûter sa curiosité et son ouverture au monde

La véritable difficulté de ces épreuves et des concours de journalisme au sens général réside dans la diversité des compétences. Un journaliste se doit de « tout savoir » et d’être constamment au courant des dernières tendances, des derniers évènements, etc. Un futur journaliste doit donc prendre ce réflexe et se renseigner constamment, en apprendre toujours plus. Les bagages de culture générale et d'actualité sont indéniablement les plus importants.

La motivation et le travail seront vos seuls atouts alors jouez-les à fond ! En ce qui concerne les outils de travail, il y en a tout autour de vous : les conversations avec les personnes qui vous entourent, la télévision, internet, les réseaux sociaux et la bibliothèque sont des mines d’or. Apprenez à vous en servir efficacement.

Pensez également à bien travailler votre anglais car le métier de journaliste s’exerce à l’échelle mondiale et il est obligatoire de parler couramment l'anglais, ou au moins professionnellement.

➜ Voir le dossier Méthodologie : comment réussir vos études haut la main ?

Enfin, à vous de voir quels sont les domaines et les points que vous désirez creuser plus en profondeur : l’histoire du journalisme, les présentateurs stars, la une des journaux, le choix des photos, etc. A chacun sa méthode, à chacun ses préférences. Le but étant de garder son rêve en tête, de tout donner pour pouvoir réussir et de se démarquer des autres.

Les avis sur cet article
Juliette

20 / 20

Merci beaucoup! très utiles ces conseils
Par

Juliette

- le 06 Avril 10h57
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis