Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Grève mondiale pour le climat : débats au lyc...

Grève mondiale pour le climat : débats au lycée ou manifestation ?

Les jeunes du monde entier sont appelés à manifester, vendredi 15 mars, en faveur de la lutte pour le climat. De son côté, l’Education nationale annonce l'organisation d'un débat sur l'environnement, le même jour, dans tous les lycées français. Vers quelle option les lycéens se tourneront-ils ?

Publié le 12 Mars 2019 à 15h14 | | 0 avis

Grève mondiale pour le climat : débats au lycée ou manifestation ?

Depuis le 15 février dernier, plusieurs centaines de lycéens et étudiants français font grève et manifestent chaque vendredi pour le climat. Tous répondent à l'appel de Greta Thunberg, une jeune activiste suédoise de seize ans qui milite en faveur de l’écologie. La jeune fille a appelé à une « grève mondiale pour le futur » des jeunes ce vendredi 15 mars. Comme une alternative à la grève, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé ce lundi l’organisation de débats sur l’environnement « dans tous les lycées de France » pour le même jour.

 

Les lycéens appelés à s’engager dans les enjeux de l’environnement

Pour le ministre, il y a en effet « mieux à faire » pour les lycéens que de faire grève vendredi, comme il l’a expliqué au micro de LCI ce lundi. « Vendredi prochain, de 16h à 18h, il y aura dans tous les lycées de France, l’organisation de débats sur l’environnement », a-t-il annoncé.

La forme que ces débats prendront n’a pas été détaillée : le ministre affirme cependant travailler sur le sujet avec les recteurs d’académie. « Il s’agit (…) de travailler à des choses concrètes que l’on peut proposer, a argumenté Jean-Michel Blanquer. Que les lycéens eux-mêmes et l’ensemble des élèves s’engagent dans les enjeux de l’environnement et fassent des propositions à la société entière. » Pour le ministre, débattre au sein des lycées, « ça va encore plus loin que d’aller dans la rue ».

➜ À voir aussi : Ton avis nous intéresse ! 2mn pour répondre à notre sondage sur tes pratiques environnementales.

Les débats au lycée, une initiative qui ne convainc pas

La mise en place de ces débats quelques jours à peine avant le 15 mars apparaît pour certains comme une manœuvre politique afin de dissuader les lycéens de manifester. Interrogé par franceinfo, Louis Boyard, président de l’Union nationale lycéenne, a déclaré non sans ironie : « C'est dommage de prendre le créneau de 16h à 18h. Moi je ne pourrai pas aller au débat : je suis en manifestation ! ».

Quant au co-organisateur des marches pour le climat à Paris, Andy Battentier, il pointe du doigt l’absence d’informations autour des débats voulus vendredi par le ministre. Selon lui, manifester reste une manière plus efficace de donner son avis : « C’est faire grève qui consiste à faire, plus que débattre, a-t-il justifié dans une interview accordée à la chaîne Public Sénat. Parce que de toute façon, en faisant grève, vous ouvrez un espace dans lequel vous pouvez débattre. D’ailleurs, on fournit des outils pour ça. »