Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#BAC 2020 : Les réponses aux questions les plus posées

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Retour progressif à l'école : Jean-Michel Bla...

Retour progressif à l'école : Jean-Michel Blanquer annonce une reprise des cours par niveau

Lors de son audition à la commission des affaires culturelles et de l'éducation ce mardi 21 avril, Jean-Michel Blanquer a évoqué les conditions de reprise des cours : un retour à l'école progressif en trois semaines, par niveau et en petits groupes.

Publié le 21 Avril 2020 à 16h45 | | 0 avis

Retour progressif à l'école : Jean-Michel Blanquer annonce une reprise des cours par niveau

Un plafond de 15 élèves par classe

C’est en groupe de 15 élèves maximum que le retour en classe est envisagé, et ce jusqu’à la fin de l’année. Des demi-classes afin de respecter au maximum les consignes sanitaires et le respect des gestes barrières. L’effectif de ces petits groupes pourrait être redéfini, notamment entre le primaire et l’enseignent secondaire (collège, lycée).

 

Une reprise des cours progressive

L’hypothèse avancée par le ministre est donc un retour en classe échelonné sur trois semaines, par niveau de classe, en groupe donc de 15 élèves maximum.

semaine du 11 mai : pour les élèves de grande section de maternelle, et de CP et de CM2 en primaire, ainsi que les élèves dont les classes ne dépassent pas les 15 élèves, comme les CP et CE1 de REP et REP+, qui représentent 290 000 élèves, et de certaines classes de primaires des zones rurales, soient 65 000 élèves, comme le précise le ministre.

• semaine du 18 mai : pour les élèves de 6ème et de 3ème au collège, les premières et les terminales en lycée et les élèves des lycées professionnels, pour lesquels la rentrée commencerait avec les ateliers industriels.

• semaine du 25 mai : pour toutes les autres classes, c’est à dire les petites et moyennes sections de maternelle, les élèves de CE1, CE2, CM1 en primaire, les collégiens de 5ème et de 4ème et les lycéens de seconde.

Une priorité sera donnée à certains publics, notamment les élèves en situation de handicap ou les « décrocheurs », quelle que soit leur classe, pour favoriser leur retour en classe « le plus tôt possible » 

L’objectif pédagogique pour la période à venir sera de « faire le point de là où en est chaque élève » et consolider les apprentissages, et non "de boucler les programmes à tout prix" précise le ministre lors de son audition.

➜ A ire aussi : Les BTS reprendront-ils les cours le 11 mai ?

 

Quatre situations possibles pour les élèves

Une réorganisation du système est évoqué par Jean-Michel Blanquer, pour permettre de tenir ces effectifs de 15 élèves maximum par groupe. « Pour y arriver l’élève est dans quatre situations possibles » :

•  il est en demi groupe de 15 maximum, présent en classe
•  il suit un enseignement à distance
•  il est à l’étude, si la configuration de son établissement le permet, et toujours dans le respect d’un maximum de 15 élèves
•  il est accueilli pour des activités sportives en gymnase ou « dans un parc si le temps le permet ». Un dispositif appelé par le ministre « 2S2C », pour Sport Santé Civisme et Culture.

Des « marges de souplesse importantes localement » seront laissées pour constituer ces groupes d’élèves et mettre en place ces accueils. « Un élève ne sera jamais en dehors de l’obligation scolaire » affirme Jean-Michel Blanquer. Si les parents ne souhaitent pas renvoyer leur enfant à l’école, c’est via l’enseignement à distance que l’enseignement devras être poursuivi.

A ce jour, toutes ces annonces sont des hypothèses et peuvent encore évoluer. L’ouverture des établissements et l’accueil des élèves ne sera possible en tout cas que si le « protocole sanitaire » mis en place avec les autorités de santé et les collectivités locales rempli toutes les conditions.

➜ Coronavirus : Bac, brevet, concours : suis les annonces officielles