Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment peux-tu agir contre le harcèlement sco...

Comment peux-tu agir contre le harcèlement scolaire ?

Le 7 novembre 2019, c’est la journée de lutte contre le harcèlement scolaire. Si tu as déjà été témoin d’une situation de harcèlement et que tu souhaites agir, ou que tu en es toi-même victime, Hugo Martinez, créateur de l’association Hugo ! qui lutte contre ce phénomène, te donne ici ses conseils.

Publié le 07 Novembre 2019 à 10h04 | | 0 avis

Comment peux-tu agir contre le harcèlement scolaire ?

Où commence le harcèlement ?

Pour ceux qui n’en sont pas victimes, il peut être difficile de comprendre la limite entre des taquinerie et du harcèlement avéré. Une différence qu’Hugo Martinez explique : « Taquiner reste une initiative individuelle. Il n’y a pas de répétition. Ni dans le temps, ni en terme de personne. Avec le harcèlement, il y a une notion d’acharnement : c’est la même personne qui est victime de plusieurs "attaques", sous quelque forme qu’elles soient ».

Quelques exemples concrets pour comprendre le harcèlement scolaire

un mot lancé en passant à un élève « pour rire » : « ça peut rester de la taquinerie si on en reste là, mais si s’ajoutent d’autres "attaques", des insultes ou autre, et que c’est la même personne qui est visée à chaque fois, on parle de harcèlement scolaire. »

des images partagées sur les réseaux sociaux sans l'accord de la personne qui en est l’objet : « c’est en soit un délit au-delà même du harcèlement, à partir d’une seule image. On parle ici de plusieurs images : il y a donc d’ores et déjà une notion de répétition, donc de harcèlement scolaire. »

le fait d'isoler un élève et de ne jamais l'inclure dans un groupe : « il faudrait connaître les détails pour se prononcer. Que signifie "isoler" ? S’il n’y a pas "d’attaques" mais que ce n’est que de l’isolement social, malheureusement, ce sera compliqué pour un magistrat de transcrire cela en harcèlement scolaire. Même si, en soit, cela y contribue ! »

➜ À voir aussi : Dix nouvelles mesures annoncées pour lutter contre le harcèlement scolaire

 

Si tu es témoin d’une situation de harcèlement, que dois-tu faire ?

Peut-être as-tu déjà été témoin de harcèlement scolaire et voulu agir, sans oser ou savoir quoi faire. « C’est toujours très délicat de prendre part à une situation de harcèlement scolaire en tant que témoin, admet Hugo Martinez. La pression sociale crée un blocage immense chez le jeune, et ça se comprend. » Si tu souhaites agir, la meilleure solution reste d’en parler à un adulte. « Mais cela peut être n’importe quel adulte : un adulte de l’établissement scolaire, des parents, de la famille… Il faut que le jeune se sente à l’aise avec lui. Et c’est ce dernier qui fera le lien, espérons-le, avec les bonnes personnes. »

 

Si tu es harcelé, que faire et à qui parler ?

Si tu es en situation de harcèlement, il peut être très difficile d’en parler à tes parents ou à tes professeurs. Tu peux identifier « un adulte de confiance, auprès de qui tu pourras te confier facilement », selon Hugo Martinez. En parler est déjà une étape importante : « psychologiquement, verbaliser ses souffrances est une étape clé dans sa reconstruction », explique le président de l’association Hugo !. De plus, la personne à qui tu te confies agira après ce que tu lui auras raconté.

Pour aider les jeunes victimes de harcèlement auprès desquels il intervient, Hugo a un message simple mais efficace. « Quand on a un rêve, il faut y croire et ne jamais le lâcher. Que ce soit une passion, un objectif de vie, un métier de rêve, c’est ce qui te tiendra "en vie", et ce qui te permettra de garder un minimum de confiance en toi pour arriver à tenir bon face au harcèlement scolaire dont tu es victime. Pour moi, c’était une passion pour le cinéma, pour d’autres ce sera un sport ou une pratique artistique : chacun a sa propre personnalité. »

Si tu es victime de harcèlement et que tu ne peux en parler ni à tes parents ni à tes proches, sache que le numéro vert (gratuit) 3020 a été mis en place par le gouvernement dans le cadre de son action « Non au harcèlement ». Tu peux également prendre contact avec l'association Hugo ! qui pourra t'aiguiller vers les démarches et les accompagnements pour t'aider.

➜ Voir la rubrique : Vie au lycée