Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

7 choses de la période collège-lycée qui ne ...

7 choses de la période collège-lycée qui ne me manquent pas

C’est la rentrée pour les collégiens et les lycéens, mais ils ne sont pas les seuls concernés. Eh oui, certains jeunes actifs sont retournés depuis deux semaines au bureau après leurs vacances d’août. Une rédactrice de digiSchool vous explique pourquoi elle n’est pas du tout nostalgique de la rentrée des classes !

Publié le 14 Septembre 2018 à 17h16 | | 0 avis

7 choses de la période collège-lycée qui ne me manquent pas

1. Les devoirs à rendre

Alors, bien sûr, tout dépend du métier que l’on a choisi. Pour avoir des amies professeures, je sais qu’elles ont du travail à faire à la maison, des cours à préparer et des copies à corriger. (Et je les admire pour avoir la volonté et la passion de le faire.) J’ai la chance de faire un métier qui me permet de passer à autre chose une fois sortie du bureau. Et quand je suis en week-end, je n’ai plus besoin de me dire que je dois réviser ou rendre un travail à un prof !

➜ À voir aussi : Rentrée 2018 : comment bien commencer son année ?

 

2. La queue de la cantine

Qui apprécie la queue de la cantine, franchement ? Personne. Courage à ceux qui doivent l’affronter cette année encore. Depuis que j’ai un job, j’ai découvert les joies de pouvoir aller manger à l’extérieur, ou d’aller acheter le repas que je veux à midi pour le ramener dans les locaux du travail. Plus de queue au milieu de lycéens ou de collégiens. Plus jamais. Non madame.

 

3. Les heures passées à prendre des notes pendant les cours

Certains cours étaient passionnants, évidemment. Mais je n’ai jamais rien trouvé d’aussi contre-productif que de prendre en note un cours en écoutant religieusement un professeur parler. (Parce que des cours ennuyeux, j’en ai connu.) J’ai toujours préféré les cours participatifs, où les professeurs faisaient interagir les élèves et rendaient l’enseignement amusant. Une pensée pour un de mes anciens profs d’Histoire, qui savait raconter la Rome Antique comme s’il s’y était promené la veille !

➜ À voir aussi : Prise de notes : comment être efficace ?

 

4. Les cours de sport

Pour en avoir parlé autour de moi, je sais que beaucoup ont détesté les cours de sports au collège ou au lycée. Certains se souviennent des séances  de piscine, d’autres des matchs de foot où ils devaient être répartis dans les équipes par des élèves de leur classe. Dans un monde idéal, j’aurais banni les sports d’équipe du collège et du lycée, et on aurait fait de l’équitation. Ou du vélo. Ou…

 

5. Le harcèlement scolaire

On en reparlera sur digiSchool, parce que c’est un sujet qui nous tient à cœur à la rédaction. Si vous êtes concerné et que vous avez besoin d'aide, vous pouvez avoir recours aux numéros de téléphone que nous avons listés dans cet article :

➜ À voir aussi : Solutions contre le harcèlement scolaire : que faire ?

 

6. Les sacs à dos (très très) lourds

Le poids des sacs sur les dos des collégiens et des lycéens fait débat depuis plusieurs années. Je confirme : c’était compliqué à porter. Entre les livres, les cahiers, la trousse, les outils de mathématiques… l’impression de transporter une montagne était là. Désormais, je vais au travail avec mon sac en bandoulière rempli du strict nécessaire, un bouquin à la main, et c’est tout. Elle est loin, l’époque des sacs à dos !

 

7. Les horaires de cours invraisemblables

Certains emplois du temps laissaient vraiment à désirer. Les journées les plus chargées, il fallait commencer les cours à 8h du matin pour finir à 18h, parfois avec très peu de temps pour manger à midi. Se lever le matin pour aller en cours demandait du courage. Surtout pour vous rendre à des cours où, pour certains, vous n’aviez pas du tout envie d’aller. Ah, si seulement j’avais pu avoir la semaine de quatre jours. Quel collégien ou lycéen n’en a pas rêvé ?

Mais tout cela est derrière moi, maintenant. Après tout, j'ai passé le bac il y a dix ans. Et vous, quelles sont les choses qui ne vous manquent pas depuis que vous avez arrêté l'école ? 

➜ À voir aussi : Interdiction du téléphone portable au collège : les professeurs n'y croient pas