Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Apprentis ou alternants : le programme Erasmus ...

Apprentis ou alternants : le programme Erasmus + vous tend les bras

Tu es apprenti ou alternant ? Sache que tu as la possibilité de faire ton apprentissage dans un pays européen.... L’agence Erasmus Plus souhaite même attirer de plus en plus d’apprentis dans ce célèbre programme d’échange européen.

Publié le 27 Mars 2019 à 12h01 | | 0 avis

Apprentis ou alternants : le programme Erasmus + vous tend les bras

Depuis 1995, le programme Erasmus + a financé 160 667 mobilités pour des apprenants de la formation professionnelle en Europe. Les bénéfices de ces séjours à l’étranger, qui peuvent durer de 2 semaines à 12 mois, sont très positifs : 65% des apprentis se considèrent plus autonomes après leur séjour Erasmus+ (source www.generation-erasmus.fr).

La mobilité des apprentis : une priorité politique

Cette mobilité est très fortement encouragée par les pouvoirs publics. Les bourses sont 2 à 3 fois plus élevées pour les apprentis, pouvant atteindre 750€ à 1 000€ par mois.

La mobilité des apprentis fait même partie des priorités politiques au niveau européen et national. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, s’est ainsi fixée en janvier 2018 l’objectif de porter le nombre d’apprentis Erasmus + (en moblité courte et longue) à 15 000 d’ici 2022. 

 

Plusieurs mesures sont annoncées pour encourager les apprentis à tenter l’aventure Erasmus :

- une augmentation du budget pour répondre mieux aux demandes (actuellement une demande sur deux n'est pas satisfaite) “le programme 2021-2027 prévoit le doublement du budget d’Erasmus + sur cette période, avec l’objectif de tripler les départs” indiquait Laure Coudret-Laut, directrice de l’Agence Erasmus France en mars dernier. 

- le gouvernement réfléchit à valoriser cette expérience dans les parcours en l’intégrant au bac professionnel. L’objectif est de mieux reconnaître les compétences issues de ces mobilités : adaptabilité, autonomie, compétences interculturelles…. 

- la nomination d’un « référent Erasmus » au sein des Centres de Formation des Apprentis (CFA) pour dynamiser le processus est également envisagée.  

 

➜ Voir la rubrique : Etudier à l'étranger ou travailler à l'international

 

ERASMUS+ en pratique pour les apprentis

Avant de partir ?

Assure toi bien que ton établissement de formation (lycée professionnel, centre de formation d'apprentis…) participe bien au programme Erasmus+ et que ton employeur donne son accord.

Où partir ?

Tu peux tenter l’aventure dans 34 pays : les 28 pays membres de l’Union Européenne, l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie et la Serbie.

 

Quelles sont les aides financières ?

Erasmus+ offre une bourse pour participer aux frais de voyage et de vie sur place (hébergement, transport, restauration). Ces frais de séjour sont calculés en fonction du niveau de vie du pays d’accueil ou encore de la durée de séjour.

Par exemple, pour 6 mois en tant qu’apprenti CAP et Bac Pro

  • en Norvège, Danemark, Luxembourg, Royaume-Uni, Islande, Suède, Irlande, Finlande, Liechtenstein : 5554€ soit 926€ par mois auxquels s’ajoutent les frais de voyage qui dépendent de la distance ;
  • aux Pays-Bas, Autriche, Belgique, Allemagne, Italie, Espagne, Chypre, Grèce, Malte, Portugal : 4806€ soit 801€ par mois + frais de voyage ;
  • en Slovénie, Estonie, Lettonie, Croatie, Slovaquie, République Tchèque, Lituanie, Turquie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Bulgarie, Macédoine, Serbie : 4072€ soit 679€ par mois + frais de voyage.
    (données www.generation-erasmus.fr)

Tu peux aussi te renseigner auprès de ton conseil régional, qui propose également des bourses spécifiques.

 

Quel impact sur ton contrat ?

En tant qu’apprenti Erasmus+, tu restes salarié de ton entreprise française. Mais selon la durée ton séjour à l’étranger (maximum 12 mois), certaines clauses de ton contrat peuvent être “mises en veille” et ce sont les dispositions légales de ton pays d’accueil qui s’appliquent concernant ton temps de travail ou encore ta rémunération. Tout ça doit être mentionné dans une convention établie entre toi, ton CFA en France, ton employeur en France, ton employeur à l’étranger et le cas échéant ton centre de formation à l’étranger.

 

Ton centre de formation reste ton principal interlocuteur pour te renseigner dans toutes tes démarches. N’hésites donc pas à les contacter.

 

➜ À voir aussi : Erasmus en apprentissage, comment ça marche ?