Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#BAC 2020 : Les réponses aux questions les plus posées

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Erasmus+ : plus de 102 000 mobilités accordée...

Erasmus+ : plus de 102 000 mobilités accordées en 2019

Erasmus+ est aujourd’hui ouvert à un plus large public et les participants à la mobilité européenne et internationale sont toujours plus nombreux. Les apprentis se saisissent de l’opportunité pour se former à l’étranger en bénéficiant des aides déployées et les étudiants se lancent de plus en plus dans l’aventure pour effectuer leur stage.

Publié le 16 Avril 2020 à 09h30 | | 0 avis

Erasmus+ : plus de 102 000 mobilités accordées en 2019

En 2019, l’agence Erasmus+ France / Education & Formation a passé la barre symbolique des 100 000 mobilités financées : 102 476 mobilités accordées en Europe et hors Europe. Les chiffres de son rapport annuel montrent cette année encore un intérêt croissant pour les programmes professionnalisants à l’étranger.

23 722 apprenants de la formation professionnelle (lycéens professionnels, alternants, stagiaires) ont bénéficié en 2019 de cette expérience unique. Le programme Erasmus+ c’est une occasion pour découvrir de nouvelles cultures, se former à l’étranger et vivre une expérience incroyable, qui restera gravée dans la tête et sur le CV.

mobilités Erasmus+ 2019

source : Agence Erasmus+ France / Education & Formation 

Calcule le montant de ta bourse Erasmus +

 

Erasmus+ : un programme pour tous les publics

Le programme Erasmus+ se démocratise fortement en accueillant des publics de plus en plus diversifiés. Les mobilités proposées par le programme sont accessibles à tous les âges, et pour tous les niveaux de formation et sociaux.

La formation professionnelle

En 2019, 31 721 mobilités ont été financées pour la formation professionnelle (lycéens professionnels, alternants, stagiaires, formateurs et enseignants) pour 48 552 demandées, contre 30 960 demandes en 2018. Cette hausse significative des candidatures s’explique par un intérêt fleurissant ainsi qu’une volonté des étudiants issus de la voie professionnelle de saisir l’opportunité offerte par le programme et se lancer à l’étranger. Ces projets permettent aux apprenants de s’ouvrir à de nouvelles perspectives en terme d’insertion sur le marché du travail ou de poursuite d’études supérieures.

Hausse des mobilités en stage en 2019

Les stagiaires sont de plus en plus nombreux à bénéficier du programme, démontrant qu’il n’est pas seulement réservé à ceux qui souhaitent faire une année d’étude à l’étranger. 20 606 étudiants de l’enseignement supérieur ont pu effectuer un stage en entreprise en Europe (+ 27% par rapport à 2018).

stage Erasmus+ 2019

source : Agence Erasmus+ France / Education & Formation 

 

En 2019, 2 360 étudiants ont bénéficié de la mobilité Erasmus+ hors Europe. 383 d’entre-eux sont partis dans le cadre d’un stage et 1 977 pour y suivre une partie de leurs études. Ce sont 20% de demandes supplémentaires qui ont été formulées pour une mobilité hors-Europe entre 2018 et 2019.

➜ [Quiz] : Le programme Erasmus + est-il fait pour toi ?

 

Nouveautés pour la programmation 2021-2027

De nouvelles actions ont été mises en place afin de promouvoir les mobilités à travers l’Europe. Entre autres, l’augmentation du budget (une enveloppe initiale de 247 millions d’euros a été allouée au projet en 2019) de nouvelles destinations, de nouveaux programmes pour soutenir la mobilité, la formation la jeunesse et le sport puis l’engagement dans une démarche eco-responsable et la contribution contre le réchauffement climatique.

Concernant le Brexit, le pays est toujours intégré au programme, et jusqu’au 31 décembre 2020 les conditions de séjour restent inchangées, mais au-delà les frais de scolarité risquent de s’envoler. Alors, pour la nouvelle programmation, le Royaume-Uni attira-t-il autant les étudiants ?

➜ Sur le même sujet : Brexit : rien ne change (pour le moment) avec Erasmus+