Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Tour de magie : la campagne choc de la sécurit...

Tour de magie : la campagne choc de la sécurité routière suisse

L’alcool n’est pas le seul responsable des accidents de la route, même s’il est le plus important des facteurs. L’inattention, reste un problème important puisqu’elle constitue en France la 4ème cause d’accidents mortels.

Publié le 06 Mai 2015 à 11h06 | | 0 avis

Tour de magie : la campagne choc de la sécurité routière suisse

Ne soyez pas inattentif sur les routes !

Pour lutter contre l’inattention des piétons, la sécurité routière suisse a misé sur l’humour noir, impossible de louper cette publicité !

Les discours barbants sur la sécurité routière ne sont plus aussi percutant face aux conducteurs et aux usagers de la route les plus vulnérables. La sous-estimation importante des risques encourus et le goût pour la prise de risque de la jeune place les accidents de la route en première cause de mortalité chez les 15-24 ans.

Sauvez des vies, c’est se sauver soit-même

Après le nouveau sport de la sécurité routière française sorti aujourd’hui, la sécurité routière suisse fait plus fort, et plus impactant !


Sécurité routière : Elodie Bouchez et Pascal... par leparisien

Dans ce clip, la sécurité routière suisse a tous misé sur l’humour noir d’un croque-mort qui explique aux jeunes comment réaliser un bon tour de magie et disparaître sans laisser de trace. « Il suffit d’un téléphone portable, de quelques morceaux de musique, d’une application SMS et surtout d’un petit peu d’inattention », explique le croque-mort, avant de finir « aidé d’un complice, dans quelques instants, il va disparaître », le jeune se fait alors percuter par une voiture et on entend les cris d’une femme qui a assisté à la scène.

Le journal suisse « 24 heures » rappelle qu’en 2013, 1100 accidents graves ont eu lieu dans le pays à cause d’inattention. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis