Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'utilisation de la plateforme APB plus simple ...

L'utilisation de la plateforme APB plus simple pour les futurs-bacheliers

La plateforme Admission Post-Bac présente de nouvelles informations aux futurs bacheliers qui doivent choisir leurs études et leur faciliter l’accès à l’emploi.

Publié le 27 Janvier 2015 à 09h46 | | 1 avis

L'utilisation de la plateforme APB plus simple pour les futurs-bacheliers

Trois nouveaux services sur APB

Le site institutionnel Admission Post-Bac ajoute des informations supplémentaires pour aider les futurs bacheliers à faire un choix d’étude et à se positionner dans le monde du travail. En effet, ABP propose dorénavant le pourcentage de réussite aux examens, le taux de poursuite des études et les indications sur l’insertion professionnelle. Ces éléments vont permettre aux jeunes de mieux pouvoir s’orienter et de choisir un secteur plus ou moins prisé en connaissance de cause. Les informations dorénavant avancées par APB sont les produits d’enquête réalisées par le secrétaire d’état à l’enseignement supérieur, cependant les résultats ne sont ni exhaustifs ni homogènes.

« L’objectif est de simplifier les démarches d'APB »

Les informations apportées aux différentes formations vont réellement permettre aux élèves de choisir la formation dans laquelle ils pourront le plus s’épanouir et selon Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat, il fallait « sortir APB d’un système où seuls ceux disposant des codes et des réseaux personnels et familiaux (pouvaient) s’y retrouver ».

Ce choix a d’ailleurs été salué par Simon Normandeau, statisticien à la direction de l’éducation de l’OCDE, qui étant donné sa nationalité a pu bénéficier d’informations encore plus nombreuses lors de son choix d’orientation entre le secondaire et l’université. «Etant canadien, j’ai eu droit à cette information au moment de faire mon choix d’études. Elle permet d’avoir une idée de ce qui nous attend sur le marché du travail et de choisir des filières qui débouchent sur de meilleures possibilités d’emplois. On peut faire un choix plus éclairé » explique-t-il, alors qu’il a choisi la démographie car les statistiques démontraient un taux de placement de 100% avec une maîtrise de démographie. 

Une nouvelle section professionnelle d’études supérieures en alternance ?

Pour endiguer le problème des étudiants issu de filières professionnelles et qui se retrouvent en echec à l’université faute d’avoir été pris dans des filières de plus en plus sélectives, la secrétaire d’état chargé de l’enseignement supérieur souhaite mettre en place une nouvelle section professionnelle d’études supérieures en alternance. Il faut cependant attendre 2016 pour que cette filière se déploie.

Les avis sur cet article
moi

4 / 20

oui
Par

moi

- le 27 Janvier 15h01
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis