Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Sciences Po : comment les IEP s'adaptent-ils à...

Sciences Po : comment les IEP s'adaptent-ils à la plateforme Parcoursup ?

Les IEP auront beau être presque tous présents sur Parcoursup en 2020, ils ne supprimeront pas leurs épreuves d'admission écrites pour autant. Excepté Sciences Po Bordeaux, tous les autres maintiennent leurs concours d’entrée l’année prochaine. On t’explique tout en détail.

Publié le 07 Octobre 2019 à 11h56 | | 0 avis

Sciences Po : comment les IEP s'adaptent-ils à la plateforme Parcoursup ?

Sciences Po Bordeaux et Sciences Po Paris suppriment leurs épreuves écrites

On t’en a déjà parlé cet été : en juin dernier, Sciences Po Paris et Sciences Po Bordeaux ont décidé de supprimer leurs épreuves d’admission écrites. Leurs modalités d’inscription s’en trouvent donc complètement transformées.

Désormais, Sciences Po Bordeaux recrutera ses étudiants via Parcoursup. 8000 candidats seront ainsi présélectionnés à partir des notes de 1ère, terminale et celles du baccalauréat (dès leur publication sur la plateforme). Le dossier des candidats, visible sur Parcoursup, sera également étudié. Et si les épreuves écrites du concours de l’IEP Bordeaux sont supprimées, il y aura cependant un oral des candidats présélectionnés devant un jury de deux personnes. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Vincent Tiberj, délégué de recherche de Sciences Po Bordeaux, au site News Tank. Ces nouveautés seront mises en œuvre dès 2020, soit la prochaine édition de Parcoursup.

Sciences Po Paris, qui a également procédé à la suppression de son concours écrit, va opérer des changements importants dans sa procédure d’admission. Toutefois, tout cela n'entrera en vigueur qu’en 2021. L’IEP va ainsi adopter une procédure d’admission unique pour ses trois formations. Quatre critères entreront en jeu dans le recrutement des étudiants :

• l’évaluation du contrôle continu au lycée sur trois ans

• la moyenne des épreuves écrites du bac

• la motivation du candidat

• un entretien oral « digitalisé »

Sciences Po Paris va procéder à une intégration en deux temps à Parcoursup, toujours selon News Tank. L'école a annoncé que tous les candidats de 2020 devront s'inscrire à la fois sur la plateforme Sciences Po et sur Parcoursup. Concrètement, « Sciences Po gère les candidatures sur son propre système d'admission, mais se coordonne avec Parcoursup pour une gestion fluide des admissions et des affectations », avant de « communiquer à Parcoursup les résultats d'admissibilité et des admis ». En 2021, Sciences Po Paris intégrera totalement la plateforme Parcoursup.

➜ À voir aussi : Le concours d'entrée à Sciences Po change dans les IEP de province

 

Le réseau ScPo et Sciences Po Grenoble maintiennent leurs concours

Cette décision de supprimer les épreuves écrites n’a pas été adoptée par le réseau ScPo, qui regroupe les IEP d’Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse, qui ont préféré conserver leur concours écrit. Cependant, les notes obtenues au nouveau baccalauréat et publiées sur la plateforme Parcoursup seront désormais prises en compte par le réseau ScPo.

Le prochain concours commun d’entrée du réseau ScPo aura lieu le 18 avril 2020 dans 17 centres d’examen. Le concours connaîtra quelques changements. Les épreuves écrites se composeront ainsi de trois parties :

• questions contemporaines : les thèmes de 2020 seront « Le Secret » et « Révolutions ». Un des deux thèmes sera désormais conservé pendant deux ans.

• une épreuve d’histoire : cette épreuve est désormais inspirée de celle du bac, et devient une analyse de documents.

• une épreuve de langues.

Dès 2021, d’autres changements viendront s’ajouter au concours. Non seulement l’admission dans le réseau ScPo se basera sur les notes des épreuves écrites du concours, mais également sur trois notes du nouveau bac. Il s’agira de deux notes de spécialités, et d’une note de contrôle continu de langue vivante, autre que celle choisie à l’écrit du concours. L’idée est de « valoriser l’investissement des élèves et la pluralité des parcours au lycée », selon le site officiel du réseau.

Quant à Sciences Po Grenoble, son concours d’entrée restera indépendant en 2020, c'est-à-dire qu’il faudra passer par le site de l’IEP pour y candidater. D’après Jean-Charles Froment, son directeur, cité par News Tank : « Alors que les IEP de Paris et de Bordeaux ont fait le choix de supprimer les épreuves écrites et que les établissements du réseau ScPo ont décidé de les maintenir, nous souhaitions évaluer les avantages et les inconvénients de chaque option. » Affaire à suivre.

➜ À voir aussi : Parcoursup : les nouveautés en 2020