Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

[Quiz] Es-tu fait pour un bachelor ?

[Quiz] Es-tu fait pour un bachelor ?

Le bachelor, c'est depuis quelques années le diplôme dont tout le monde parle : il est professionnalisant, orienté vers l'international, peut se faire en alternance et te délivre un diplôme bac+3 .... Mais le bachelor est-il le type de formation faite pour toi ? Fais notre quiz pour savoir !

Publié le 30 Septembre 2019 à 15h43 | | 0 avis

[Quiz] Es-tu fait pour un bachelor ?


Depuis que tu es tout petit, tu sais :
2. Précisément le métier que tu veux faire
3. Ce que tu ne souhaites absolument pas faire : le métier de tes parents, entre autres !
1. Quels sont les secteurs qui t’attirent


Au lycée ce que tu préfères, ce sont :

1. Les forums, qui t’amènent à rencontrer des professionnels. C’est stimulant.
2. Les sorties scolaires, à la découverte d’une entreprise, d’un monument, d’un volcan ! C’est ressourçant.
3. Les cours classiques, car tu sais à peu près, à quoi t’attendre ! C’est rassurant.


Pour l’anniversaire de ton pote Etienne…

2. Tu as acheté deux billets pour aller voir son groupe préféré 
1. Tu as préparé une fête surprise. Au programme : une trentaine d’invités, une maison réquisitionnée, tes parents éjectés… Bref le cocktail parfait !
3. Tu n’as rien prévu de spécial… C’est plutôt à lui de t’inviter non ?


Aux portes ouvertes de ton futur établissement, tu t’es avant tout renseigné sur :

1. Les stages
2. L’alternance
3. Le tutorat


Pour toi, partir à l’étranger en solo c’est :

3. Mission impossible !
1. Plutôt deux fois qu’une !
2. Challenge accepted !


Tu t’es toujours dit que tu privilégierais :

3. De longues études, plutôt orientées vers la recherche
2. Un parcours court et professionnalisant, pour s’insérer rapidement
1. Un premier cursus concret, quitte à le rallonger


Quel est l’adjectif qui te définit le mieux ?

2. Débrouillard
1. Ambitieux
3. Autonome


Ton stage de 3e, tu l’as fait :

1. A l’étranger
2. Dans une boîte que tu avais repérée près de chez toi
3. Dans l’entreprise familiale


A choisir, tu piquerais plutôt :

1. Les pages éco & entreprises du Monde de ton père
3. Le Elle de ta petite sœur ! 
2. Le Courrier International de ta coloc’


Tu qualifierais ton niveau d’anglais de :

1. Excellent
2. Bon
3. Correct


Quel est le mot qui va rythmer ton weekend ?

3. Révisions
2. Grasse mat’
1. Match


Tu as un maximum de 1

Tu t’es toujours senti mieux lors de travaux en petits groupes. Les grandes classes ou promo pendant lesquels les profs déroulent leurs savoirs à n’en plus finir… très peu pour toi ! Ca fait déjà une bonne raison de dire qu’a priori, tu es fait pour un bachelor.
Dans cette formation, la plupart des cours ont lieu en petits effectifs, et, contrairement à la fac, par exemple, tu es encadré, guidé par des profs (qui connaissent ton prénom !). Bon nombre d’entre eux sont d’ailleurs des professionnels, qui distillent leur expérience, leur savoir-faire. Cela illustre bien la dimension concrète du parcours. Et là aussi, ça colle avec ton profil.

Si tu ne sais pas encore précisément quel métier tu exerceras, tu sais que tu as besoin d’enseignements en prise avec la réalité du terrain. Tu te réjouis par exemple que ta formation soit ponctuée de stages, et, dans ta vie perso, tu t’investis souvent à 200% dans des évènements divers : manifs, soirée… Comme tu es quelqu’un d’organisé, tu as réfléchi à la manière de mener un parcours qui te permettra à son issue, soit de t’insérer dans la vie active, soit de continuer tes études. Là encore, le bachelor te correspond, car s’il se décroche en trois ans, et permet de rejoindre le monde pro, il peut aussi t’entraîner vers un master. Chaque chose en son temps, à toi de jouer !

➜ À voir aussi : Licence professionnelle / bachelor : quelles différences et points communs ?

 

Tu as un maximum de 2

Tu as une idée très précise de ce que tu veux faire, et ça depuis de nombreuses années. Le bachelor pourrait te convenir, mais attention à ne pas être déçu. Si une poignée de formations sont spécialisées, la plupart sont encore très généralistes. On y dispense les bases du management et de la gestion via des enseignements concrets : études de cas, projets, immersion…

Si ton projet est hyperspécialisé, peut-être que tu trouverais davantage ton compte dans un BTS ou un DUT, déroulés pour apprendre un métier en deux années. Mais le bachelor ne sera pas une erreur de parcours : c’est une formation de terrain, qu’il est possible de suivre en alternance, et que les PME recherchent aujourd’hui. L’idée est qu’à l’issue de son cursus, le jeune soit opérationnel dans un secteur, mais polyvalent et capable de répondre à plusieurs missions. Autre particularité : la formation est ouverte à l’international. Et, à cet égard, elle t’intéresse. Plutôt curieux et volontaire, tu te réjouis de partir à l’aventure, à la découverte de nouvelles personnes, de nouvelles cultures.

Si les langues ne sont pas tes matières préférées, tu te débrouilles et tu aimes manier celle de Shakespeare notamment. Alors partir à l’étranger ? Pourquoi pas ! Si tu t’engages dans un bachelor, l’expérience à l’international est obligatoire. Alors, banco ?

➜ Pour aller plus loin : Comment partir à l'international après un BTS ou un DUT ?

 

Tu as un maximum de 3

Les grands amphis bondés, ça ne t’a jamais fait peur. Tu te renseignes sur le bachelor, car c’est un cursus en trois ans qui permet la poursuite d’études tout en ayant une premier diplôme en poche, mais pas sûr qu’il te corresponde finalement.
Toi une carrière académique, ça ne t’effraie pas. Autonome, tu peux passer des heures à prendre des notes sur un sujet, à écouter le professeur de sciences humaines dérouler son chapitre, à plancher à la bibliothèque universitaire. Bien sûr, tu ne fuis pas les travaux dirigés en petits îlots, mais ce n’est pas ce que tu préfères. D’autant que tu ne sais pas encore vraiment ce que tu feras plus tard.

Tu as cerné deux ou trois domaines qui t’attirent, mais n’écartent pas de bifurquer à un moment donné ou de recentrer ton projet autour d’une matière, d’un domaine que tu auras alors découvert. Ce qui est sûr, c’est que tu n’es pas encore prêt à travailler. Des jobs d’été, tu en as fait, mais avant tout pour gagner un peu d’argent de poche, pas vraiment pour découvrir le « monde professionnel ». La professionnalisation du cursus, c’est donc pas le critère qui va influencer ton choix. C’est prématuré.

Idem pour l’étranger : tu n’es pas contre l’idée de partir étudier à l’international, mais pas tout de suite. Alors, regarde plutôt du côté des licences universitaires, tu as les capacités pour t’en sortir à la fac. Tu pourras d’abord choisir une voie généraliste, puis, grâce au système des majeures/mineures ou par un jeu d’options, tu pourras y voir plus clair et recentrer tes envies. Et puis, si tu changes d’avis, rien ne t’empêchera de rejoindre un bachelor à bac +1 ou 2. Via les admissions parallèles, c’est possible !

➜ Le savais-tu ? Le bachelor pourrait-il être reconnu dans le système LMD ?

Emilie Weynants