Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Portrait croisé de deux anciens diplômés de ...

Portrait croisé de deux anciens diplômés de l'EBS Paris

Christine Rolland-Ducrest et Alexandre Boyer sont tous les deux d’anciens élèves de l’EBS Paris. Diplômés de l’école, ils nous racontent leur parcours à leur sortie. Christine est aujourd’hui chef digital media chez Lynx, et Alexandre est responsable des nouveaux médias chez Tetra Média Fiction. Comment en sont-ils arrivés là ?

Publié le 20 Mars 2018 à 14h51 | | 0 avis

Portrait croisé de deux anciens diplômés de l'EBS Paris

➜ À voir aussi : Un large choix de spécialités à l'EBS Paris

De très bons souvenirs de l’EBS Paris

« J’ai 4 ans de meilleurs souvenirs de l’EBS, entame Christine en souriant. Mes amis ! Les soirées de l’EBS à l’époque, qui étaient les meilleures de toutes les écoles de commerce…. » Elle l’affirme avec peut-être un peu de mélancolie, car son passage à l’EBS, c’est peut-être ce qui forge les plus beaux souvenirs de sa vie. Quand elle évoque son passé, elle parle aussi des skis clubs, de la vie associative, des cours magistraux et des relations avec les professeurs. Finalement, pour elle, « tout était bien à l’EBS ». Et c’est ce qui est le plus intéressant.

Un avis partagé par Alexandre qui compare l’EBS à une école de la vie : « Là bas, il y a beaucoup de nouvelles matières, donc il y a un vrai enjeu de structuration, et ce dès le début. Cela m’a apporté beaucoup de confiance en moi ». Grâce à l’école, il a appris à parler en public, à faire des présentations : « J’ai eu la chance d’avoir plusieurs professeurs qui étaient directement issus du monde du travail, voire qui étaient encore dedans ».

Finalement, l’école plaît : Alexandre avait l’impression d’être déjà dans la vie réelle. Pour Christine, leur vie là-bas était extra ! D’ailleurs, ils se revoient tous encore aujourd’hui. « On a tous d’excellents souvenirs. Et notamment de la troisième année, à l’étranger, particulièrement enrichissante ».

➜ Voir le dossier : Parcoursup

 

EBS Paris : les qualités attendues en entreprise

Et de nombreuses qualités sont attendues en entreprise : l’EBS Paris forme les élèves à ces prérequis nécessaires. Christine explique : « Ce n’est pas évident quand on arrive en entreprise. Les métiers sont de plus en plus techniques et spécialisés. Il faut savoir écouter, avoir une capacité de compréhension, savoir proposer et innover ! ». Elle affirme aussi qu’il faut du sérieux et de la réactivité.

Alexandre, qui travaille aujourd’hui dans un studio de production de fictions, affirme que le réseau est le plus important. Il plaisante en expliquant être marié à une ancienne étudiante de l’EBS. Car finalement, le réseau se fait tout naturellement. Son conseil aux étudiants : « Je pense qu’il ne faut pas avoir peur de tenter sa chance. Parce que ça vaut le coup ! ».

Maintenant, tout comme Christine et Alexandre, c’est à votre tour de tenter votre chance en intégrant l’EBS Paris !