Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Parcoursup : 4 alternatives si tous tes voeux s...

Parcoursup : 4 alternatives si tous tes voeux sont en attente

Le 9 juillet, il restait 87 338 candidats dont les vœux étaient en attente sur la plateforme Parcoursup. Si tu en fais partie et que tu t’inquiètes pour la rentrée, il existe quelques alternatives. On te les présente.

Publié le 11 Juillet 2019 à 16h24 | | 0 avis

Parcoursup : 4 alternatives si tous tes voeux sont en attente

1. La procédure complémentaire

La procédure complémentaire se déroule depuis le 25 juin et durera jusqu’au 14 septembre. Pendant cette période, tu peux formuler de nouveaux vœux pour les formations qui ont encore des places disponibles. Cette phase est destinée en priorité aux candidats dont tous les vœux sont en attente, ou qui n’ont reçu que des réponses négatives à leurs vœux : tu es donc directement concerné. La carte des formations, disponible sur le site de la plateforme, te permet de connaître les formations disponibles dans ton académie (ou ailleurs en France) auxquelles tu peux postuler. De plus, le moteur de recherche des formations de Parcoursup les affiche également : tu peux y rechercher une formation par critère (nom de formation département, type de bac…).

Tu peux formuler jusqu’à dix nouveaux vœux pendant la phase complémentaire, en plus de ceux que tu as confirmés avant le 3 avril dernier. Les formations auxquelles tu candidates en phase complémentaire ont huit jours maximum pour répondre à ta candidature.

➜ À voir aussi : Parcoursup 2019 : que faire si je ne reçois que des « non » ?

 

2. Te renseigner sur les formations hors Parcoursup

Elles sont nombreuses. Si beaucoup d’entre elles (notamment les écoles) ont déjà fait passer leurs concours d’entrée, d’autres gardent leurs inscriptions ouvertes pendant l’été, conscientes qu’elles peuvent rallier des candidats. Ainsi, certaines formations en alternance recrutent encore, et il en existe dans des domaines très variés : tu pourras peut-être trouver ton bonheur avec l’une d’entre elles. Plusieurs écoles organisent également des portes ouvertes cet été : n'hésite pas à te renseigner ! Tu peux également consulter notre site Orientation.com afin de trouver une école qui te correspond.

 

3. Avoir recours à la CAES (commission d’accès à l’enseignement supérieur)

Aussi appelée commission académique d’accès à l’enseignement supérieur (CAAES), la CAES est mise en place dans chaque académie. Son rôle : accompagner individuellement les élèves qui n’ont pas reçu de proposition d’admission. Pour la solliciter, tu peux te rendre sur la rubrique « CAES » de la plateforme Parcoursup. La commission a pour objectif d’aider les candidats à trouver des solutions d’inscription dans l’enseignement supérieur. Si tu justifies d’une situation exceptionnelle, tu peux aussi demander à ce que ta candidature soit rééxaminée afin d'être inscrit dans un établissement situé dans une zone géographique précise.

➜ Voir la rubrique : Parcoursup : toutes les infos

 

4. Prendre une année de césure

Même si tu ne l'avais pas prévue, cette situation de vœux en attente est peut-être l'occasion d'envisager une année de césure avant ton entrée dans l'enseignement supérieur l'année suivante. Une année de césure ne veut pas forcément dire une année à ne rien faire, loin de là ! Tu peux faire un service civique (en France ou à l'étranger), avoir un job, monter un projet... autant de choses que tu pourras valoriser dans ton dossier Parcoursup dans un an.

➜ A lire aussi : L'année de césure : pour qui, pourquoi, comment