Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#RENTREE 2020 : tout savoir sur la rentrée au lycée (protocole sanitaire, calendrier, positionnement)

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Comment fonctionnent les algorithmes de la plat...

Comment fonctionnent les algorithmes de la plateforme Parcoursup ?

Chaque année, le fonctionnement de Parcoursup suscite de nombreuses interrogations. Début mai, le gouvernement a publié un document qui revient en détail sur le fonctionnement des algorithmes de la plateforme. Comment sont triées les candidatures par formation ? Comment sont choisis les vœux pour les places en internat ? On te dit tout ici.

Publié le 01 Juin 2020 à 11h23 | | 0 avis

Comment fonctionnent les algorithmes de la plateforme Parcoursup ?

Pour commencer, un petit rappel de ce qui est déjà officialisé par les formations post-bac sur la plateforme, dans le cadre de la loi ORE du 8 mars 2018. Chaque formation doit ainsi afficher :

• pour les formations sélectives : leur taux minimum de bacheliers boursiers

• pour les IUT : un taux minimum de bacheliers technologiques, selon les capacités d’accueil de la formation et les groupes constitués

• pour les STS : un taux minimal de bacheliers professionnels, selon les capacités d’accueil de la formation et les groupes constitués

• pour toutes les formations non sélectives qui reçoivent des candidatures supérieures à leur capacité d’accueil : un taux minimum de bacheliers boursiers, et un taux maximum de bacheliers résidant dans une académie autre que celle de la formation qu’ils visent. S’il est impossible de satisfaire ces deux taux, c’est le taux minimum de boursiers qui prime. Ces taux sont fixés par les recteurs de région académiques « avant le début de la phase d’admission ».

➜ À voir aussi : Parcoursup 2020 : les premiers chiffres d'admission

 

Des candidatures « ordonnées » pour représenter certaines filières sur Parcoursup

Chaque formation définit, sur ses propres critères et ceux mis en place par Parcoursup, la façon dont elle sélectionne ses candidats.

Les formations sélectives peuvent notamment établir «  un classement distinct par groupes de candidats » d'après le document publié par le ministère de l'Enseignement supérieur. Par exemple, les BTS ont trois groupes de classements : un pour les bacheliers professionnels, le second pour les bacheliers technologiques, et le troisième pour les autres candidats. En IUT, il y a deux groupes de classements : l’un pour les bacheliers technlogiques, le deuxième pour les autres candidats. Par défaut, un seul groupe de classement est créé.

Une fois les groupes constitués dans une formation, le taux minimum de boursiers est reproduit à l’identique pour constituer les taux applicables aux groupes de la formation.

Concernant les classes prépas, les écoles d’ingénieur, certains BTS et formations paramédicales, ou encore les IFSI, ils peuvent mutualiser l’examen et le classement au sein d’un même groupe de classement. Ainsi, si plusieurs formations partagent un même groupe de classement avec classement unique, le même taux minimum de boursiers sera employé pour toutes les formations concernées.

 

Un ordre d’appel pour chaque formation

«  L’ordre d’appel est celui dans lequel les propositions d’admissions sont envoyées aux candidats », indique le document publié par le ministère. C’est à partir de cet ordre d’appel, défini par un algorithme, que sont envoyées les propositions d’admission aux candidats, en fonction du nombre de places à pourvoir et du classement pédagogique des candidats.

Une précision : si les taux minimums de boursiers et de résidents d’une académie sont de 0%, l’ordre d’appel est celui du classement pédagogique. En revanche, si une formation a un taux de boursiers et de résidents à respecter, l’ordre d’appel est obtenu à partir du classement pédagogique, en faisant remonter les boursiers et/ou les résidents pour garantir le respect des taux en questions.

➜ À voir aussi : Parcoursup 2020 : quels sont les recours si tu n'es admis nulle part ?

 

Comment fonctionnent les algorithmes de Parcoursup pour les internats ?

Les places en internet font elles aussi l’objet d’un classement. Celui-ci repose sur plusieurs critères :

• la situation sociale des candidats, basée sur les ressources de leurs représentants légaux

• la distance entre le lieu de formation et le domicile principal

• les critères définis par le code de l’éducation

Les candidats à une formation avec hébergement en internat peuvent recevoir deux types de réponse :

• une proposition d’admission sans hébergement en internat, qu’ils peuvent accepter ou refuser, tout en conservant leur voeu avec hébergement en internat sur liste d’attente

• une proposition d’admission avec hébergement en internat, accompagnée automatiquement d’une proposition d’hébergement sans internat

Ici, pour attribuer les places en internat, la plateforme Parcoursup doit concilier deux classements qui peuvent s’opposer, à savoir le fameux ordre d’appel pour l’accès à la formation, et le classement internat pour l’accès à l’hébergement sur internat. Afin de surmonter ces difficultés, l'algorithme présente plusieurs garanties :

• les propositions d’admission sans internat sont reçues sans l’ordre d’appel

• un candidat classé avant un autre, à la fois dans l’ordre d’appel et à l’internat, reçoit une proposition d’admission internat avant l’autre candidate

• une équité quotidienne : chaque jour, les candidats qui ont une proposition avec internat sont mieux classés à l’internat que ceux qui ont demandé cette formation sans internat

Si tu te poses des questions concernant la phase d'admission sur Parcoursup, n'hésite pas à consulter notre FAQ ici :

➜ À voir aussi : FAQ Parcoursup : deux experts répondent aux questions les plus posées

Outre ces algorithmes utilisés par la plateforme, certains critères sont propres aux formations, comme la pondération des notes, ou encore le poids du projet de formation motivé dans l'étude des candidatures, et donc les classements pédagogiques. La Cour des Comptes avait d’ailleurs publié en février 2020 quelques recommandations dans son bilan d’accès à l’enseignement supérieur, notamment sur la transparence et l’équité des algorithmes locaux utilisés par les commissions d’examens.