Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Parcoursup 2019 : 58 724 candidats sans répons...

Parcoursup 2019 : 58 724 candidats sans réponse à leurs voeux

La phase principale de Parcoursup s’est officiellement terminée le 19 juillet à minuit. L’occasion de revenir sur quelques chiffres clés de cette nouvelle édition, qui voit plus de 58 000 candidats sans affectation au terme de la phase d'admission.

Publié le 22 Juillet 2019 à 17h13 | | 0 avis

Parcoursup 2019 : 58 724 candidats sans réponse à leurs voeux

Pour cette seconde édition de Parcoursup, ce sont 679 520 candidats (86,14% des candidats inscrits) ont reçu au moins une proposition d’admission de Parcoursup le 19 juillet, contre 664 979 en 2018 (81,9%), selon les chiffres extraits du tableau de bord du ministère de l’Enseignement supérieur compilés par News Tank Education

L’autre statistique qui fait parler d’elle dans les médias, ce sont les 58 724 candidats sur Parcoursup qui se sont retrouvés sans proposition d’admission à la clôture de la phase principale,  soit 7,4% de l’ensemble des candidats inscrits.

A noter également que 50 957 candidats (6,4%) ont d'eux-mêmes quitter la plateforme avant de recevoir une proposition d'admission au cours de la procédure, dont 42 864 entre le début des épreuves du bac, fin juin, et le 19 juillet.

Il reste toutefois de comparer les chiffres de Parcoursup de 2018 et 2019 : en effet, la phase principale de l'année précédente s'était terminée le 5 septembre en 2018. De plus, le ministère n'a pas utilisé les mêmes indicateurs cette année. Le ministère estime cependant dans un communiqué datant du 19 juillet que « ce calendrier raccourci ainsi que les outils mis à la disposition des candidats ont permis à la procédure de fonctionner plus vite que l’an dernier ».

➜ À voir la rubrique : Parcoursup 2019 : toutes les infos

 

92 000 places vacantes pour les étudiants en attente de réponse

Toujours dans son communiqué, le ministère rappelle toutefois qu’il reste « 92 000 places toujours disponibles ». Plus précisément « plus de 26 000 places en BTS, plus de 2 000 places en DUT, plus de 4 200 places en CPGE et plus de 49 000 places en licence ». Le détail de ces formations est consultable sur la carte interactive des formations de la plateforme Parcoursup.

Les candidats restés sans réponses pourront y être répartis grâce aux CAES (commissions d’accès à l’enseignement supérieur) des différentes académies. Ils sont déjà plus de 7 200 à les avoir saisis. Si les candidats ont bien reformulé des vœux en phase complémentaire, ils pourront avoir recours au CAES jusqu'au 14 septembre prochain. En 2018, cette procédure aura permis à 23 000 candidats d'obtenir une place dans une formation.

Selon plusieurs sources, dont Les Echos, c'est également le sort des 110 000 candidats en reprise d’études inscrits sur la plateforme qui reste inconnu, même si le ministère de l’Enseignement supérieur a promis un bilan complet à la rentrée.

➜ À voir aussi : Parcoursup 2019 : que faire si je ne reçois que des « non » ?