Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Vrai/Faux : 10 idées reçues sur Sciences Po

Vrai/Faux : 10 idées reçues sur Sciences Po

Tout le monde nourrit des aprioris sur Sciences Po, c’est un école élitiste, il faut être formaté pour y entrer, il n’y a pas de réels débouchés… Mais qu’en est-il vraiment ? Nous avons interrogé Stéphanie Chauvau, conseillère d’orientation qui nous donne ses réponses

Publié le 26 Janvier 2017 à 14h00 | | 13 avis

Vrai/Faux : 10 idées reçues sur Sciences Po

1. Sciences Po = IEP (Institut d'Etudes Politiques)

VRAI

Lorsque l'on parle de faire Sciences Po, il s'agit non seulement d'un établissement que l'on appelle Institut d'Etudes Politiques mais aussi d'un parcours de formation bien spécifique.

 

2. Etudier Sciences Po ne se fait qu'à Paris 

FAUX

Quand on entend Sciences Po, on pense souvent à l'institut d'études politique de Paris comme s'il s'agissait du seul et unique en France. Certes, il est le plus connu et sa renommée est tout autant nationale qu'internationale. C'est d'ailleurs celui qui recrute le plus avec des effectifs avoisinant les 800 étudiants en 1ère année qui sont répartis sur 7 campus: à Paris ou au Havre, à Reims, Nancy, Dijon, Poitiers ou encore Menton. Mais ce n'est pas le seul. Depuis 2014, il y a 10 IEP en France: Paris, Lille, Rennes, Strasbourg, Lyon Toulouse, Aix en Provence et le dernier en date Saint Germain en Laye.

 

3. Sciences Po = des études en sciences politiques à la fac

FAUX

La formation proposée par un IEP est très différente de celle d’une fac. Il y a tout d’abord une sélection à l’entrée puisque pour accéder à un IEP, il faut passer par un concours ou être admis sur dossier. De plus dans les IEP les étudiants sont plus encadrés. Ils doivent suivre une méthode de travail bien spécifique (par exemple le plan en deux parties deux sous-parties). Et enfin le contenu des programmes est radicalement différent. En IEP, on trouve principalement des sciences humaines et sociales avec notamment beaucoup de culture générale.

 

4. Il n'y a qu'un seul concours pour intégrer un IEP

FAUX

En effet il y a plusieurs concours d’entrée pour accéder aux IEP. Il y a d’abord celui de la première année plus connu sous le nom de « concours commun », il regroupe les postulants pour les IEP à l’exception de Paris, Bordeaux et Grenoble. Il existe aussi un concours d'entrée en 2nde année proposé par 7 IEP et dont les places sont peu nombreuses.

Il n'est possible d'entrer en 3ème année après un bac +2 que dans un seul IEP: Bordeaux qui affiche 41 places pour la rentrée 2016. Les entrées en 4ème année sont possibles de partout sauf à l'IEP de Strasbourg et Saint-Germain-en-Laye du fait de sa récente ouverture. Les concours sont indépendants, chaque IEP organise donc son propre concours et il y a toujours peu de places offertes.

 

5. Les concours de Sciences Po sont très élitistes

VRAI

Il ne faut pas se leurrer, il s'agit bien d'un concours sélectif non seulement du fait d'un nombre de places limitées mais aussi du niveau d'exigence demandé sur des disciplines et des thématiques différentes d'un IEP à un autre. Tous proposent pour le concours d'entrée en 1ère année une épreuve en Langue vivante et en Histoire mais l'épreuve de composition ou dissertation diffère le plus souvent.

 

6. Il vaut mieux d'abord tenter le concours d'entrée de 1ère année dès le début

VRAI

Il y a davantage de places offertes en 1ère année que dans les autres concours et certains IEP acceptent que des bacheliers ayant fait un an dans l'enseignement supérieur puissent repasser le concours d'entrée de 1ère année. Les chances d'y entrer sont donc un peu plus importantes que si on tente les années suivantes. Cependant, il est tout à fait possible d'envisager de passer les autres concours d'entrée malgré différents échecs, pour cela, il faudra alors correspondre aux critères d'accès en ayant obtenu un bac +2 ou +3 ou +4, le cas échéant. Tout dépendra de votre projet et surtout de votre motivation!

 

7. Sciences Po est élitiste

FAUX

Auparavant, les élèves étaient souvent issus d'un milieu social favorisé voire très favorisé. Le but était de transmettre et de perpétuer des normes culturelles et sociales de ce milieu. A l'heure actuelle, un accent important a notamment été mis sur la promotion de la diversité sociale en favorisant le recrutement par un dispositif spécifique des étudiants issus de milieux modestes à peu favorisés:   www.programmepei.com

Quant au coût de la formation, les tarifs diffèrent selon les IEP. Concernant le 1er cycle, les frais de scolarité s'échelonnent entre 10.000€ et 3.000€ pour les 3 années. Ceux-ci augmentent au 2nd cycle (4ème et 5ème année).

Cependant, avec cette volonté de diversification culturelle et sociale, les étudiants boursiers sont exemptés des frais de scolarités, comme  à l'Université.

VRAI

Les IEP demeurent néanmoins une filière élitiste de l'enseignement supérieur malgré cette ouverture sur la diversité des profils d'étudiants issus de tous milieux. En effet, il faut l'entendre dans le sens d'une formation d'élite aussi car les IEP ont pour vocation de former des cadres dirigeants ou l'élite qui regroupe la population possédant une place hiérarchique élevée.

➜ Voir le dossier : Réussir le concours Sciences Po 2017

 

8. Il n'y a qu'un seul diplôme à Sciences Po 

FAUX

Faire Sciences Po ne signifie pas avoir Le diplôme de Sciences Po, notamment un bac +5. En fait, on peut obtenir différents diplômes, quelques uns n'étant pas reconnus par le Ministère de l'Education Nationale (c’est le cas du bachelor pour Grenoble et paris).

Etre diplômé de Sciences Po signifie généralement que l'on a obtenu un diplôme de niveau bac +5 et qui peut être suivant le parcours choisi un Master 2 ou un diplôme de "grade-master" ou "grade de master". De plus, le fait d'avoir intégré un IEP lors d'un concours d'entrée en 4ème ou 5ème ne permet pas l'obtention du diplôme de l'IEP mais d'un diplôme national de master ou DNM.

 

9. Sciences Po ne convient pas pour donner une dimension internationale à son parcours de formation

FAUX

Tous les IEP proposent des Masters dans le domaine des relations ou des affaires internationales et/ou européennes et tous tendent à davantage s'ouvrir à l'international, que cela soit en accueillant plus d'étudiants étrangers ou bien en développant de nouveaux partenariats avec des Universités étrangères dans le but de développer des Masters internationaux, des filières intégrées dans d'autres pays ou encore des doubles masters. Il y a d'ailleurs souvent une année de stage à l'étranger durant le 1er cycle.

 

10. Sciences Po mène aux emplois de la fonction publique

VRAI

Oui mais pas que! Il est vrai que les IEP avec leurs masters en carrières publiques, en expertise et enseignement et dans le domaine de la santé et du social tendent à constituer une voie de prédilection pour travailler dans de hautes fonctions d'Etat. Sans oublier l'accès à des concours des hautes fonctions dans la communauté européenne avec les nombreux masters en relations internationales et/ou européennes.

FAUX

Cependant, les IEP ont développé davantage de parcours de formation afin de mieux correspondre aux attentes du monde de l'entreprise avec des masters en ressources humaines, en communication et journalisme, en management, en économie, en finance etc…

Les avis sur cet article
Amrc

20 / 20

"De plus, le fait d'avoir intégré un IEP lors d'un concours d'entrée en 4ème ou 5ème ne permet pas l'obtention du diplôme de l'IEP mais d'un diplôme national de master ou DNM." C'est complètement faux.
Par

Amrc

- le 01 Février 21h12
Saleille

20 / 20

Le plan sciences po en deux parties deux sous parties ? --> FAUX Ca dépend des disciplines. Dans les disciplines comme l'Histoire ou les sciences politiques, le plan en trois parties est souvent conseillé, comme à la fac. En droit en revanche, le plan en deux parties, deux sous parties est roi, comme à la fac. La vérité, c'est qu'il faut être moins fermé sur cette question de plan et faire celui qui nous convient le mieux suivant le sujet :)
Par

Saleille

- le 19 Octobre 16h05
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis