Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les débouchés après des études de Sciences ...

Les débouchés après des études de Sciences Politiques ?

Les études de sciences politiques ne mènent pas toujours aux mêmes métiers. En réalité, les débouchés sont vastes et nombreux. Et vous, quel sera votre métier idéal après HEIP  (Hautes Études Internationales & Politiques) ?

Publié le 23 Mars 2018 à 09h55 | | 0 avis

Les débouchés après des études de Sciences Politiques ?

Les conseillers/consultants

Les études de sciences politiques apportent de nombreuses compétences. Elles permettent d’acquérir des connaissances, de savoir les utiliser et avoir du recul. Idéal pour devenir :

  • Conseiller en charge de la prospective, des études et des discours dans un ministère
  • Consultant secteur public dans des cabinets de conseils, des services spécialisés dans les activités des pouvoirs publics, nationaux et territoriaux
  • Consultant Évaluation des politiques publiques dans des cabinets de conseils, des services spécialisés dans les activités des pouvoirs publics, nationaux et territoriaux
  • Conseiller technique dans une collectivité territoriale, une mairie ou encore un conseil régional
  • Adjoint du Conseiller Économique et Commercial dans une ambassade

 

Les analystes

Quelqu’un qui sort de Sciences Po a également développé des capacités d’analyse et d’étude certaines. À lui de les mettre à profit, à différents postes :

  • Analyste géopolitique dans les ministères
  • Analyste dans le département Sécurisation et développement international dans les grands groupes privés de secteurs divers (agroalimentaires, télécoms, high tech, publicité…)
  • Analyste Politiques européennes dans les grands groupes privés de secteurs divers (agroalimentaires, télécoms, high tech, publicité…)

➜ À voir aussi : Les relations internationales et sciences politiques : pourquoi les étudier chez HEIP ?

 

Les chefs et les responsables

Et oui, évidemment, en sortant d’une telle école, on peut finir très haut placé. Nombreux sont ceux qui deviennent :

  • Responsable des affaires institutionnelles dans les grands groupes privés de divers secteurs
  • Directeur/chef de cabinet dans les collectivités territoriales, mairies, conseils régionaux, etc.
  • Chef de service dans les collectivités territoriales, mairies, conseils régionaux, etc.
  • Responsable du développement international des entreprises françaises dans des ambassades
  • Adjoint directeur de service dans des ambassades

 

Mais la liste ne s’arrête pas là. Après Sciences Po ou HEIP, vous pouvez tout aussi bien devenir expert en Affaires publiques et lobbying que coordinateur de projet dans une ONG ou chargé de mission dans une Institution Internationales..

➜ Voir le dossier : Sciences Po