Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Tes questions sur le code de la route

Tes questions sur le code de la route

Quels sont les thèmes les plus durs du code de la route ? A combien de fautes as-tu droit ? Existe-t-il une session de rattrapage ? Découvre ici les réponses aux questions que tu peux te poser sur le code de la route !

Publié le 14 Février 2019 à 18h35 | | 0 avis

Tes questions sur le code de la route

Combien de fautes faut-il au code de la route ?

Pour obtenir le code de la route, tu ne dois pas faire plus de cinq fautes. Il est indispensable d’obtenir 35 bonnes réponses à l’examen. Si tu fais plus d’erreurs, tu n'auras pas ton examen.

 

Peut-on passer le code de la route en candidat libre ?

Oui, c’est tout à fait possible ! Pour le faire, tu devras t'inscrire auprès de l'administration appropriée. Selon l’endroit où tu habites, tu devras donc t’adresser à la préfecture, à la sous-préfecture ou à la DDT (la direction départementale des territoires). Ensuite, tu devras remplir un formulaire, le cerfa 02, qui peut également être complété en ligne. Il devra être accompagné de documents que tu fourniras.

Tu peux aussi réserver ta place à l'examen avec La Poste, via notre application Code de la route 2019 sur Androïd ou Code de la route 2019 sur iOS.

L’avantage de passer le Code de la route en candidat libre, c’est qu’il te dispense des frais de formation en auto-école. A toi de voir quelle solution tu préfères !

 

Existe-t-il un rattrapage du code de la route ?

Après la réforme de 2016, de nombreux candidats au Code de la route ont échoué à l’examen. Le taux de réussite ne s’est élevé qu’à 16,7 % contre… 70% les années précédentes. A tel point que la Sécurité Routière a organisé des sessions de rattrapage ! Celles-ci ont été organisées à titre exceptionnel, devant ce taux d'échec sans précédent. Malheureusement, si tu échoues à l’examen de Code de la route, il ne te reste plus qu’à le repasser.

➜ À voir aussi : Tout savoir sur la réforme du Code de la route 2016

 

Quelles sont les questions les plus compliquées du code ?

Après l'échec des premiers examens du Code qui ont succédé à la réforme, les questions les plus compliquées ont été retirées à titre provisoire. Puisque tu risques fort d’y être confronté, on te donne un aperçu de ces « questions pièges », avec les thèmes où les candidats ont rencontré le plus de difficultés :

  • Les effets de l’alcool et des stupéfiants (avec des questions sur la loi et les conditions de dépistage)
  • Les nouvelles technologies : GPS, régulateur de vitesse, ABS, l’aide au freinage d’urgence…
  • Comment adapter sa vitesse en fonction des situations
  • La mécanique et les équipements liés à la sécurité
  • L’installation au poste de conduite, et les conséquences de cette position sur la sécurité et l’efficacité de la conduite
  • Le chargement du véhicule et le transport de passagers
  • Les documents administratifs concernant l’utilisation du véhicule

Attention : depuis 2018, la limitation de vitesse de 90 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central est passée à 80 km/h. 

 

La Sécurité routière a mis en ligne un quiz qui peut te permettre de t'entraîner sur ces thématiques. N’hésite pas à le consulter !

➜ Voir le dossier : Code de la Route 2019 en ligne avec digiSchool