Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

«Le coach est garant d'un cadre»

«Le coach est garant d'un cadre»

TEMOIGNAGE - Philippe Andréassian est un coach scolaire exerçant à Toulouse, membre actif de Génération 15-25. A travers une introspection qui a révélé des capacités qu'il ne soupçonnait pas, Philippe s'épanouit aujourd'hui en accompagnant ces jeunes qui doutent.

Publié le 17 Aout 2016 à 15h27 | | 0 avis

«Le coach est garant d'un cadre»

Qu'est ce qui vous fait vibrer dans votre métier de coach de jeunes ?

C’est d’une part leur donner l’opportunité de prendre du temps pour eux, de faire une pause objective, sans jugement, bienveillante qui va leur permettre de faire un état des lieux de leur vie passée, présente et surtout d’envisager l’avenir plus sereinement.

D’autre part, c’est faire en sorte qu’ils gagnent en confiance, en estime, qu’ils grandissent en autonomie. C’est particulièrement vrai lorsqu’ils prennent conscience du champ inexploité de leurs capacités et de leur pouvoir d’influence sur leur vie. A titre personnel, les jeunes me donnent beaucoup d’énergie, ils me donnent l’envie d’apprendre et de poursuivre mes projets.

 

Qu'est ce qui dans votre parcours professionnel ou de vie vous a donné envie de devenir coach de jeunes ?

Ma propre expérience d’étudiant. Je n’aimais pas l’école, j’étais même un mauvais élève jusqu’au jour où les circonstances de la vie ont fait qu’il a fallu que je devienne vite autonome. Le sens de mes études à totalement changé. J’ai réussi là ou j’échouais, dans la motivation notamment. J’avais des objectifs concrets et timés.

J’ai découvert en moi des ressources et des capacités insoupçonnées, j’ai développé le sens du challenge, de la responsabilité, de l’organisation et de l’efficacité. J’ai même pris du plaisir et retiré une grande fierté !

 

Quel était votre métier précédent et quelles sont les compétences de ce métier que vous utilisez encore ?

Commercial/Formateur. J’ai gardé la capacité d’écoute, l’autonomie, le goût du challenge, des échanges humains, mon dynamisme et la conviction que nous sommes souvent à l’origine de nos freins ce qui à pour effet de nous restreindre.

 

Quelles sont les nouvelles compétences que vous avez du acquérir ? et comment vous y êtes vous formés ?

Le coach est garant d’un cadre. L’expert du jeune, c’est lui-même ! J’ai donc appris à me « mordre » la langue pour laisser parler, ne pas conseiller, laisser de côté mes certitudes, les généralisations, mes convictions et d’une certaine manière mon vécu.

Je ne suis pas là ni pour gagner, ni pour convaincre. Pour cela, je me suis formé dans un 1er temps au coaching dans une école « généraliste » et quelques années après, j’ai continué à me former spécifiquement au coaching des 15/25 ans. Dans notre métier, la formation est en continu, c’est indispensable, je me forme actuellement sur les métiers de demain.

➜ À voir le dossier : Réussir avec le coaching scolaire

 

Quels sont les sujets sur lesquels vous accompagnez les jeunes ?

Essentiellement sur l’orientation, la réorientation, la motivation. Tôt ou tard, lors des séances, on travaille sur la confiance en soi, sur la prise de conscience de la valeur du jeune, sur ses succès, ses désirs, sur ce qu’il l’anime…

Etant passionné de sport, j’accompagne des jeunes sportifs de haut niveau dans leur double cursus. Il est intéressant dans leur cas de fouiller sur ce que le sport leur apprend d’eux, sur leur personnalité, sur ce qu’ils ont développé comme talents, capacités, forces, leur réseau, bref, leur unicité !

➜ Témoignage d'Ulrich : «Passer de la fac à une école de commerce a été difficile»

 

En quoi votre approche est différente de celle des autres professionnels au service des jeunes ?

Je ne suis ni conseiller d’orientation, ni professeur, ni consultant ni leur père. Ma fonction est donc complémentaire. Je suis garant d’un cadre que je fixe avec le jeune, ses parents ou l’établissement scolaire.

J’utilise entre autre, l’écoute active, la re formulation, le questionnement et la mise en oeuvre. Mon travail est orienté sur le « comment » plutôt que sur le « pourquoi ». On parle de pratique, de mise en place, de test, d’essayer, d’oser, du droit à l’erreur,  de bousculer ses habitudes. Le coaching fait bouger et ça fait du bien !

 

Quelle est la chose la plus précieuse que vous avez envie d’apporter à chacun ?

Notre société est de plus en plus normalisée. Mon souhait est que chaque jeune prenne conscience que ce qui le rend unique est un trésor, un atout, une force et qu’il peut en être fier.


Découvrez le coaching scolaire :

Génération 15-25

Les coachs de l’association Génération 15-25 vous aident à trouver votre voie et vous accompagnent dans la réalisation de votre projet professionnel grâce à des méthodes de travail personnalisées.

En savoir +

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis