Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

5 bonnes raisons de passer le BAFA

5 bonnes raisons de passer le BAFA

Le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur a un coût et s’obtient après réalisation d’un stage de formation et une évaluation qui peuvent intimider. Découvrez pourquoi vous devriez dépasser vos craintes.

Publié le 05 Aout 2016 à 09h58 | | 0 avis

5 bonnes raisons de passer le BAFA

1. Apprendre à travailler en équipe

Les animateurs travaillent généralement en équipe. Cet exercice peut s’avérer compliqué à mettre en œuvre et ne ressemble en rien aux travaux réalisés en binôme durant le parcours scolaire. Cette expérience vous permettra ainsi de développer des compétences valorisées dans le monde de l’entreprise, comme le management, ou la capacité d’écoute et l’organisation. Il s’agit de développer votre aptitude à tirer le meilleur des capacités de chacun, qu’il s’agisse de vos collègues ou des enfants sous votre responsabilité.

 

2. Développer de nouvelles compétences

Si le travail d’équipe est l’une des aptitudes les plus prisées, vous en développerez bien d’autres si vous faites l’effort de vivre cette expérience à fond. Vous découvrirez par exemple vos capacités d’expression et de nouvelles méthodes pour faire passer un message en fonction d’une situation et d’un interlocuteur précis. Vous développerez également un sens de l’initiative et des responsabilités grâce à la mise en place d’activités et de projets. Enfin, vous serez amené à effectuer des choix pédagogiques qui vous feront réfléchir à la notion de cible afin d’adapter vos techniques à l’âge des enfants dont vous êtes en charge.

➜ A lire : Débouchés : que faire une fois le BAFA en poche ?

 

3. Acquérir une première expérience professionnelle

S’engager dans l’animation, c’est s’inscrire dans une démarche de valorisation professionnelle. Cette qualification peut être un véritable atout lors d’une recherche de stage ou de job étudiant. En effet, peu de jeunes arrivent à la majorité en ayant déjà un bagage à défendre sur le CV. Cette mention peut également faire la différence si vous tentez d’intégrer une école qui recrute sur dossier et lettre de motivation.

 

4. Financer ses vacances

La fonction d’animateur peut être exercée à titre bénévole ou salarié. Le salaire moyen d’un animateur en colonie de vacances est légèrement supérieur à vingt euros par jour. Sachez cependant que les animateurs  bénéficient d’avantages en nature. Ils sont ainsi nourris et logés gratuitement. Juridiquement, la rémunération d’un animateur ne peut être inférieure à 2,20 fois le montant du smic. Néanmoins, rien ne vous empêche de négocier votre salaire si vous estimez qu’il est insuffisant au regard de vos missions ou de votre expérience dans ce domaine.

 

5. Faire des rencontres

Les amitiés nouées entre animateurs sont faites pour durer. Vous y rencontrerez des personnes qui vous ressemblent et animées par les mêmes motivations. Ces contacts vous permettront également de commencer à construire votre réseau professionnel.

➜ Voir le dossier : Tout savoir sur le BAFA