Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

« Rien ne confirme que le rattrapage au bac v...

« Rien ne confirme que le rattrapage au bac va disparaître »

Dernière minute : d’après Le Figaro, le rattrapage au baccalauréat disparaîtrait d’ici 2021. Possible ? Oui ! Car il semblerait que la consultation en cours menée par l’ex-directeur de Science po Lille, Pierre Mathiot, aille pour l’instant dans ce sens. Nous avons contacté le ministère de l’Education nationale pour en savoir plus.

08 Janvier 2018 à 17h29 | | 0 avis

« Rien ne confirme que le rattrapage au bac va disparaître »

« Le Figaro a publié un article ce matin sur ce sujet. Il y a, en effet, actuellement une consultation en cours. Les conclusions n’ont pas encore été présentées : elles le seront seulement fin janvier » explique notre source. Ainsi, rien ne porte à croire que le rattrapage au baccalauréat sera définitivement supprimé. Rien ne l’infirme non plus. Mais quels seraient les enjeux d’une telle suppression ? La rédaction de DigiSchool s’interroge.

➜ Voir le dossier : Bac 2018

 

Les informations concernant la suppression du rattrapage au baccalauréat

D’après Le Figaro, le rattrapage au baccalauréat pourrait être supprimé Jusqu’à présent, les élèves de dernière année de lycée pouvaient choisir de repasser deux matières à l’oral, et ce s’ils avaient obtenu une note entre 8 et 10. S’ils obtenaient des notes supérieures, les anciennes étaient supprimées par les nouvelles. Ainsi, la disparition du rattrapage s’expliquerait par une volonté de simplifier l’organisation. Si le rattrapage venait à disparaître :

  • Un accent serait mit sur le contrôle continu.
  • Il y aurait des partiels semestriels.
  • L’examen final comprendrait quatre épreuves dont un grand oral.
  • Les filières L, ES et S seraient supprimées et remplacées par neuf spécialités.
  • Enfin, il y aurait des mineures et des majeures.

 

Mais comme disait Lavoisier, « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Alors : par quoi serait remplacé le rattrapage ?

➜ Bac 2018 : Les dates

 

Analyse subjective : comment rattraper le rattrapage au baccalauréat ?

Certains pays le font, comme la Corée du Sud : un classement national des élèves est mis en place chaque année. Il permet d’intégrer des universités en fonction de ses résultats au baccalauréat. Pourquoi la France ne s’en inspirerait pas ? Absolument rien ne permet d’affirmer cela, mais suite à la mise en place de Parcoursup, il est possible de le penser. En Corée du Sud, on ne loupe pas vraiment son bac : on a des résultats, et si ceux-ci ne sont pas satisfaisants, les élèves intègrent des universités moins prestigieuses. Interrogé sur cette question, le ministère nous répond : « Il est impossible de donner des informations tant que les conclusions n’ont pas été présentées ». Aucune réponse donc. Il faudra attendre fin janvier !

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis