Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

[Infographie] Top 10 des enseignements de spéc...

[Infographie] Top 10 des enseignements de spécialité les plus choisis en première

Les élèves qui feront leur rentrée en première en septembre 2019 seront les premiers à expérimenter la nouvelle organisation des enseignements du lycée. Fini les séries S, L et ES. L’objectif affiché est de permettre aux lycéens de série générale de se créer un parcours d’enseignement plus adapté à leur profil et leurs envies. Le Ministère a dévoilé les spécialités les plus choisies par les lycéens : les mathématiques sont en tête de classement.

Publié le 18 Juillet 2019 à 17h29 | | 0 avis

[Infographie] Top 10 des enseignements de spécialité les plus choisis en première

Pour rappel, l’emploi du temps des lycéens de première à partir de septembre, comprendra 16h de cours communs, répartis dans 6 matières (français, histoire-géo, langues, EPS, Enseignement scientifique, EMC) et 12h dédiées à trois enseignements de spécialité (choisis en seconde).

Les maths, choix n°1 des enseignements de spécialité

Ce nouveau programme plus « à la carte » doit permettre aux lycéens de suivre des matières qui les intéressent, dans lesquelles ils se sentent plus à l’aise, et en lien avec leurs aspirations d’orientation pour la poursuite de leurs études dans le supérieur. Selon les chiffres communiqués par le Minsitère de l'éducation nationale le 11 juillet, les dix enseignements de spécialité les plus demandés sont :

Nom

➜ À voir aussi : Les spécialités du bac 2021 en détails

 

Avec leur choix de trois spécialités, les lycéens se sont créés des combinaisons d’enseignement : tout scientifique, mélange de scientifique et de sciences sociales ou humaines, sciences humaines et littérature, sciences informatiques et sciences sociales, etc : une ouverture donc vers des parcours plus diversifiés.

Les chiffres du Ministère révèlent que les cinq combinaisons les plus choisies sont :

  • Maths / Physique-chimie / SVT à 26,1% (on y retrouve l’ADN de la filière S) 
  • Histoire-géo, géopolitique et Sciences politiques/ Maths / Sciences éco et sociales à 6,8% (on y retrouve l’ADN de la filière SES) 
  • Histoire-géo, géopolitique et Sciences politiques/ Langues / Sciences éco et sociales à 6,5% 
  • Maths / Physique-chimie / Sciences de l’ingénieur à 4,5% 
  • Histoire-géo, géopolitique et Sciences politiques/ Humanité, littérature et Philo / Sciences éco et sociales à 4,4%

Il est intéressant de noter que selon les chiffres de la session du bac 2019, la répartition par série des lycéens de terminale générale était la suivante : 51,6% des lycéens étaient en S, 33,9% en ES et 14,6% en L. 

➜ À voir aussi : Réforme du lycée : quels changements pour les classes prépas ?

 

Des choix par réelle envie, par stratégique ou par défaut ?

Les lycéens (et leurs familles) se sont questionnés sur l’impact du choix des spécialités pour la suite des études : quelles sont les bonnes combinaisons de matières ? quels enseignements choisir si mon choix d’orientation n’est pas très clair ? faut-il absolument suivre un ou deux enseignements scientifiques pour ne pas me fermer des portes ? La place des maths et ses nouvelles modalités d'enseignement avaient d'ailleurs succitées de nombreuses interrogations auprès des lycéens et des professionnels.

L’impact de cette réforme du lycée se répercute aussi sur les attendus des formations supérieures qui restent encore flous. S’il était plus évident pour une classe prépa scientifique de recruter majoritairement des bacheliers sortis de série S, les nouvelles combinaisons, qui révèleront des profils plus diversifiés, complexifient un peu la donne. Le top 3 des matières les plus choisies et la combinaison la plus représentée ne révèleraient-ils pas un choix stratégique de privilégier les matières scientifiques, souvent considérées comme les voies royales ?

Il a été également relevé que tous les lycées ne seraient pas en capacité de proposer l'ensemble des enseignements de spécialité, mais à minima sept sur les douze. Une inégalité de l'offre de formation qui a contraint certains élèves soit à renoncer à un enseignement et faire un autre choix pour pouvoir rester dans son lycée, soit de demander à changer d'établissement.

Cette reforme était au coeur des reventications des professeurs durant les épreuves du baccalauréat, avec en cause des inégalités pointées du doigt et une mise en oeuvre jugée très rapide. Attendons de voir son déploiement opérationnel en septembre. 

➜ À voir aussi : Réforme du Lycée : 7 spécialités au lieu de 12