Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Polémique : la ministre de l'Education Nationa...

Polémique : la ministre de l'Education Nationale veut "toiletter le Bac"

"Toiletter le Bac" ? En voilà une expression peu ragoûtante. Najat Vallaud-Belkacem, interviewée sur RTL hier, a fait des déclarations qui ont suscité la polémique sur les réseaux sociaux.

Publié le 13 Juillet 2016 à 10h55 | | 1 avis

Polémique : la ministre de l'Education Nationale veut

Un examen trop complexe ?

La ministre de l'Education Nationale, Najat Vllaud-Belkacem, a annoncé hier sur RTL qu'il faudrait "toiletter la Baccalauréat". Selon elle, cet examen, qui a connu un taux de réussite record cette année, "serait trop complexe, avec trop d'épreuves et trop d'options".

En revanche, le taux de réussite de 88,5%, qui ravive des débats sur la facilité de ce diplôme ne semble pas perturber la ministre en ce sens : "Arrêtons de considérer que c'est trop", en soulignant que 21,4% de jeunes quittaient le système scolaire sans ce diplôme. Najat Vallaud-Belkacem s'adresse à ceux "qui se demandent s'il n'y a pas trop de bacheliers, je leur dis de penser à leurs propres enfants. N'aimeriez-vous pas que vos enfants soient dans les meilleures conditions pour avoir le bac, compte tenu de ce que cela conditionne ensuite ?".

➜ À voir aussi : Les dates clés de l'histoire du Bac

Elle juge cependant ce bagage "indispensable pour les étudiants" et ne remet pas en cause sa légitimité : "Je ne pense pas qu'il faille le supprimer. On a besoin d'un même examen, d'un rite initiatique. Mais indéniablement, c'est vrai qu'on a atteint une complexité qui mérite une simplification". Le Bac est effectivement un diplôme majoritairement considéré comme nécessaire sur un CV, et obligatoire pour poursuivre des études supérieures.

 

Pas de réforme imminente

Elle souhaiterait ainsi réfomer l'examen du Bac, notamment en tentant d'homogénéiser les modalités des trois types de Bac existants : Bac général, Bac professionnel, Bac technologique. Reste à savoir comment le refonte de cet examen va se passer et quels tumultes va-t-elle provoquer.

Une réforme qui devra cependant attendre que l'Éducation Nationale tire le bilan de la réforme du lycée initiée par Luc Chatel en 2010. "Lorsqu'il sera terminé et qu'on aura un certain nombre de recommandations, il faudra aborder la question du bac", ajoute Najat Valldu-Belkacem. Ce n'est donc pas pour tout de suite.

 

Un vent contestataire sur Twitter

Twitter est un nid de réactions en chaîne, où tout sujet peut prendre une proportion virale, ce sosnt les trending topics. C'état le cas avec l'expression "le Bac c'est de l'eau". De même, les propos de la ministre de l'Education Nationale a provoqué une déferlante de réactions indignées, faisant de cette interview une polémique incontournable.

Bac

 

Bac

 

Bac

 

Bac

 

Bac

➜ En vidéo : Les réactions des lycéens le jour des résultats du Bac 2016

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'toiletter le Bac"") AS score , C.slug AS subCategory_slug, CP.' at line 1